Qui choisit d’être qui ?

Le leadership est extrêmement complexe et nous passons tous la majeure partie de notre vie à essayer d’inverser le comportement et l’état d’esprit d’un leader qui réussit. Cependant, nous ne reconnaissons pas que la vie est un carrousel de personnes et d’expériences, et toutes ces expériences nous façonnent d’une manière ou d’une autre. Ainsi, il s’avère qu’il y a essentiellement 4 types de leaders. Ce n’est qu’une fois que nous apprenons à identifier ces archétypes que nous pouvons commencer à les devenir en fonction de nos propres réalités et défauts.

1. Les Indomptables

Steve Jobs

Les humains indomptables sont ceux qui veulent gagner à tout prix. Ils sont complètement enchantés par le succès et désirent ardemment l’argent ou le pouvoir qui l’accompagne. Ils ont des ambitions tellement nues qu’ils peuvent paraître charmants, authentiques ou abrasifs en fonction de leur personnalité et du contexte. Ils ont autour d’eux ce champ d’esprit faussant la réalité naturelle qui peut soit exciter votre âme, soit l’écraser pour répondre à leurs attentes.

2. Les Responsables

Malala Yousafzai

Les responsables sont des gens qui s’engagent à gagner, mais seulement comme un moyen de faire le bien dans le monde et de réaliser leur but. Ils ne sont pas motivés uniquement par des objectifs matériels, bien que leur réalisme garantisse qu’ils sont satisfaits sur ce front également. Ces humains opèrent dans un cadre éthique solide et sont capables de faire preuve d’un leadership au service des autres. Ils ont le potentiel d’améliorer les autres dans le processus de réalisation de leur propre vision, ce qui les motive naturellement, mais cette approche collaborative peut prendre plus de temps pour produire des résultats.

3. Les Gamechangers

Elon Musk

Les Gamechangers ont un désir inébranlable de gagner et de voir la société d’un point de vue systémique. Ils comprennent que pour réussir, ils doivent rendre obsolète et non pertinente la façon de faire les choses, car ce n’est qu’à ce moment-là que leur solution deviendra la norme. Leur succès peut, à son tour, donner naissance à des industries entièrement nouvelles et créer un nouvel ordre mondial. Ainsi, les Gamechangers sont guidés par leur vision du monde et sont d’excellents penseurs de haut niveau qui apprennent au fil du temps à déléguer efficacement pour faire avancer les choses.

4. Les Contrariants

Muhamad Yunus

Les contrariants sont sceptiques par défaut. Ils considèrent beaucoup de ce que les gens normaux croient être des lois comme des croyances auxquelles nous nous sommes tous habitués. Ils remettent en question ces pratiques du monde réel en exposant des préjugés et des structures de pouvoir en cours de pratique de façon laide et absurde afin qu’ils puissent suggérer de nouvelles approches hyper-efficaces et souvent contre-intuitives. Ces personnes sont très préoccupées par le déverrouillage et la maximisation de la valeur existante, et le font constamment en étant des activistes et en appelant ceux qui sont au pouvoir.

Au final, moi qui pensait être l’indomptable, je me reconnais bien davantage dans les Contrariants : gagner à tous prix et sur tous les plans m’importent peu, en revanche, emmener tout le monde à reconsidérer les choses différemment me paraît bien plus satisfaisant !

Et vous ???

 

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.