Lino Lago peint des portraits et des scènes réalistes à l’huile et ajoute une couche d’intrigue abstraite en utilisant des champs de couleurs vives. Sa série récente, Fake Abstract, est composée de portraits de femmes de style classique, le plus souvent obscurcis par des blocs pleins de rouge, rose ou bleu. Un mince éclat ou gribouillis, rappelant un doigt traîné à travers une fenêtre brumeuse, révèle un aperçu de la figure sous la couleur. C’est à l’imagination du spectateur de savoir si Lino Lago peint un portrait complet et le recouvre en couleur, ou si Lago utilise la couleur comme base et ajoute le portrait dans la toile vierge laissée par le gribouillis.

L’artiste a également exploré des juxtapositions d’intérieurs européens traditionnels – salles à manger, salons et galeries de musée – avec des éclaboussures inexpliquées de couleurs vives qui semblent exploser dans les pièces à partir des portes et des fenêtres.

Lago, qui est espagnol et réside en Espagne et en Lituanie, expose beaucoup et a des expositions à venir à Bredgade Kunsthandel à Copenhague (12 avril), Geraldine Banier à Paris (7 juin), Moret Art à Coruña, Espagne (fin juin), et Goodwin Fine Art à Denver (novembre). Vous pouvez voir plus d’oeuvres de Lago sur son site web.

1 commentaire »

Laisser un commentaire