Pour les utilisateurs de fauteuils roulants, la technologie suscite à la fois joie et scepticisme : une application peut-elle vraiment changer la façon dont on vit l’architecture qui n’a pas été conçue pour les personnes à mobilité réduite ?

Récemment, Google Maps a lancé une fonction de voyage « Accessible aux fauteuils roulants« , qui envoie les utilisateurs sur des itinéraires alternatifs qui tiennent compte des nécessités comme les rampes et les ascenseurs. (Google a commencé l’an dernier à recueillir des informations spécifiques auprès des utilisateurs de fauteuils roulants. Toute nouvelle technologie de navigation suscite immédiatement autant de joie que de scepticisme : cela fonctionnera-t-il vraiment ? Cela pourrait-il changer la façon dont ces personnes vivent dans un monde, trop souvent, peu adapté pour leur condition ?

Google a tout de même pris soin de mentionner une clause de non-responsabilité : « Faites attention – les indications accessibles en fauteuil roulant ne reflètent pas toujours les conditions du monde réel ».

Laisser un commentaire