Michael Boroniec subvertit la conception séculaire des pots et des vases en tant que récipients de confinement utiles avec ses céramiques sculpturales.

L’artiste a commencé son motif en spirale en 2008 en mettant l’accent sur les théières, et le style est devenu depuis lors le thème prédominant de son œuvre. Boroniec forme chaque récipient sur son tour de potier, puis découpe soigneusement l’argile encore molle pour déconstruire la forme traditionnelle. Il décrit son intention derrière ces déconstructions dans un récent article d’Instagram :

Ce processus révèle des aspects du vase que l’on rencontre le plus rarement. A l’intérieur des murs, les marques du fabricant deviennent évidentes et contribuent à la texture. L’effet de ruban qui en résulte, qui rappelle un enjoliveur de roue, confère fragilité, élégance et mouvement à un support généralement perçu comme dur et lourd. Cela met l’accent sur la résistance de la gravité, permettant à l’espace négatif de s’effilocher et de faire partie de la forme.

Spatial Spiral; Helix What began with teapots and a single spiral, has evolved into a series of vases that vary in form, degree of expansion, and number of coils. Each vessel is wheel thrown then deconstructed. This process reveals aspects of the vase that most rarely encounter. Within the walls, maker’s marks become evident and contribute to the texture. The resultant ribbon effect, reminiscent of a wheel trimming, lends fragility, elegance, and motion to a medium generally perceived as hard and heavy. This emphasizes a resistance of gravity, allowing negative space to unravel and become part of the form. The result is a body of sculptural objects, resembling and born of functional vessels. . . . #spiral #art #sculpture #contemporaryart #ceramics #clay #motion #movement #object #imagination #inspiration #surrealism #philosophy #michaelboroniec

A post shared by Michael Boroniec 🇺🇸 (@mboroniec) on

Boroniec a étudié à la Rhode Island School of Design et vit et travaille maintenant à Pittsfield, Massachusetts. Il est représenté par la Lyons Wier Gallery, où son travail est exposé dans une exposition de groupe jusqu’au 28 avril 2018. Vous pouvez voir plus de son travail sur tumblr et InstagramMark Cantin et Cat Burt  ont également réalisé et produit un court métrage sur Boroniec, que vous pouvez voir ci-dessous.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.