Les plateformes décentralisées (autrement dit utilisant la blockchain pour garantir la sécurité et l’inviolabilité des datas) commencent à naître un peu partout.

J’aime le concept du microblogging pour cela : je me suis d’ailleurs mise sur Peepeth, mais vous avez aussi Numa, entre autres.

« Si nous pouvons choisir le support à utiliser pour partager nos données, nous pouvons être actifs sur un réseau social numérique et indépendants de l’internet privé ».

Ce qui rend Scuttlebutt unique est l’idée simple que les utilisateurs doivent posséder et contrôler toutes leurs données.

Mon compte Scuttlebutt n’est pas conservé derrière une porte de connexion. Il est juste stocké localement sur mon ordinateur, comme n’importe quel autre fichier.

Comme les utilisateurs possèdent tous les fichiers qui composent Scuttlebutt, ils peuvent stocker leurs données n’importe où. Par exemple, 800 Mo de données – c’est assez peu pour tenir sur une carte microSD. Cela représente deux années de mises à jour du statut, des mises à jour du statut des amis, des informations de contact, des photos, et tout ce que vous avez.
Dès qu’on met la carte dans son téléphone, Scuttlebutt se met automatiquement à jour et se synchronise avec les nouveaux messages que nos amis ou nous-mêmes faisons.

L’utilisateur est toujours propriétaire de ses données – il peut les retirer et les tenir littéralement dans sa main – mais ces données sont aussi liées dynamiquement au réseau social.

Rendons notre moi virtuel aussi libre que notre moi physique.

Une façon d’y parvenir est d’adopter les protocoles d’égal à égal sur Internet. Scuttlebutt excelle dans ce domaine – votre application parle à l’application de votre ami et demande les dernières nouvelles. C’est ainsi qu’il se met à jour sur l’ensemble du réseau social.

Parce que vos données sont toujours avec vous, Scuttlebutt vous permet de les partager de différentes manières. Par exemple, par le biais d’un réseau wifi partagé, vous pouvez transférer les dernières nouvelles entre deux ordinateurs qui sont physiquement proches l’un de l’autre. A l’avenir, le transfert Bluetooth sera possible.

Cela signifie qu’il s’agit d’un réseau social qui utilise Internet, mais qui ne dépend pas d’Internet.

Si nous continuons à enfermer les données dans des comptes dans les clouds, il n’y aura pas d’avenir pour le Web. D’autre part, si nous pouvons choisir quel support utiliser pour partager nos données, nous pouvons être actifs sur un réseau social numérique et indépendants de l’Internet privatisé. Faisons un foyer pour chaque être numérique.

Il est facile de créer votre propre compte Scuttlebutt. Jetez un coup d’œil à la vidéo ci-dessus, ou visitez leur site Web pour obtenir des instructions sur la façon de commencer.

Je peux commencer !

Et vous ici : https://www.scuttlebutt.nz/

 

Voici quelques médias qui en parlent :

The Nomad Who’s Exploding the Internet Into Pieces The Atlantic 22 May 2017
Scuttlebutt: an « off-grid » P2P social network that runs without servers and can fall back to sneakernet Boing Boing 7 April 2017

1 commentaire »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.