Le studio de design do.do, basé à Tokyo, a mis en scène « aimo koimo« , une exposition inhabituelle conçue de hasami-yaki, une poterie japonaise traditionnelle qui vient de Hasami, préfecture de Nagasaki. En utilisant le costume de fête japonais commun « happi » comme référence, l’équipe a utilisé les mêmes objets qu’ils ont exposés au festival Hasami local et a présenté les céramiques flottant sur l’eau.

Le titre de l’exposition est traduit du dialecte de Nagasaki par « ceci et cela aussi », et se réfère aux différents styles de conception Hasami-Yaki et aux personnes et à la culture de la région. L’espace est décoré d’objets divers, tels que des ballons et des lanternes en papier, qui étaient utilisés avant, suivant le concept de faire usage de ce que les concepteurs avaient déjà.

 

Publicités

1 commentaire »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.