Proche de la physiognomonie, la chirologie et la chiromancie révèlent notre personnalité à travers nos mains (pas vraiment notre avenir hein).

J’ai trouvé cette magnifique sérigraphie sur BanquetWorkshop qui m’a donné envie d’investiguer un peu plus :

Il y a également l’acupuncture et l’acupression (merci Pinterest) et j’ai trouvé cette représentation intéressante : notre corps et dans nos mains (nos pieds et notre oreille aussi) :

La chiromancie vient de la culture chinoise qui définit un élément suivant la forme de nos mains. 5 formes de mains sont assorties aux 5 éléments de la Terre. L’eau, le feu, la terre, le bois et le métal sont les cinq grandes catégories dans lesquelles les palmistes chinois ont défini les valeurs fondamentales des personnes.

La théorie des cinq éléments est l’un des principaux outils qu’un acupuncteur peut utiliser pour comprendre la nature, les types de personnalité et les symptômes d’une maladie.

Le cycle à cinq éléments est lié au cycle des saisons tout au long de l’année :

  • de printemps (élément en bois),
  • de l’été (élément feu),
  • de l’automne (élément métal),
  • de l’hiver (élément eau)

Le pivot autour duquel tournent les saisons et les éléments, se rapporte à l’élément terre, qui est l’élément de la fin de l’été. Chaque élément correspond également à un climat, un goût, une émotion, un organe interne et une partie du corps.

Bois Feu Terre Métal Eau
Vent Chaleur et feu Humide Sécheresse Froid
Vert Rouge Jaune Blanc Noir
Colère Joie Rêverie Tristesse Peur
Acide Amer Doux Âcre Salé
Foie Coeur Rate Poumons Rein
Vésicule biliaire Intestin grêle / Triple réchauffeur Estomac Côlon Vessie
Tendons Artères La chair La peau Les Os

 

Les gens peuvent être « classés » selon la théorie des cinq éléments. La structure corporelle, les tendances, les tempéraments, les émotions, les comportements positifs et négatifs, les humeurs et les maladies peuvent être examinés en relation avec les cinq éléments. Nous faisons tous partie de la nature, des saisons, du Ciel et de la Terre et nous ne sommes donc pas une manifestation d’un seul élément, mais de tous. Ce qui nous différencie les uns des autres (entre les autres), c’est lequel des éléments est plus ou moins dominant par rapport aux autres.

Habituellement, il y a un ou deux éléments qui prédominent chez une personne. Vous trouverez ci-dessous une description du stéréotype pour chacun des cinq éléments. On y trouve une liste de maladies avec les éléments correspondants et des suggestions sur la façon de rester en bonne santé. Il est bon de garder à l’esprit que chaque élément peut se manifester à la fois par des tendances positives et négatives, en fonction de l’état de santé et de l’équilibre de la personne à ce moment-là.

Alors, vous pouvez trouver votre ou vos éléments dominants selon la Médecine Traditionnelle Chinoise.

Par la forme des mains, par exemple :

J’ai la main de bois. Ce qui m’a surprise d’abord (j’étais persuadée que j’ai été une dominante Eau) et finalement, depuis que je pratique l’acupuncture, j’ai la preuve que j’ai bien une dominante « bois« .

Les mains en bois sont longues, légèrement maigres et ont la structure osseuse révélatrice. Les jointures sont généralement bien définies et les os minces peuvent apparaître oblongues. Les caractéristiques sont extrêmement nettes et distinctement visibles. Les gens de mains en bois sont généralement les créatifs. Leurs esprits sont câblés pour observer les moindres détails et ils sont destinés à créer des choses esthétiquement plaisantes. Étant très créatifs, ils ont tendance à vivre dans un monde qui leur est propre et à se garder pour eux-mêmes.

Les personnes de type bois ont de petites mains et un visage long avec un menton pointu et de larges épaules. Elles sont rarement en surpoids en raison de leur métabolisme rapide. Ces personnes sont très organisées et logiques. Elles planifient bien les choses et se sentent frustrées si elles se trompent. Ce sont des penseurs, leur esprit est toujours en mouvement, alors elles ont tendance à toujours faire quelque chose. Elles cherchent des défis et se poussent jusqu’à la limite. Elles aiment l’action, le mouvement et l’aventure et aiment être les premières et les meilleures.

L’émotion associée à l’élément Bois est la colère. Lorsque la colère prédomine, la personne devient facilement bouleversée par la frustration et les obstacles et se montre quasi incapable de maîtriser convenablement ses sentiments. Elles se fâchent facilement et sont enclines à crier. Ces émotions instables entraînent une circulation inégale du Qi (énergie) et du sang, créant un état général de tension et de stress.

Habituellement, elles font preuve d’une grande autodiscipline afin de garder leur sang-froid et leur flegme. Les personnes « élement de bois » préfèrent les matins aux après-midis. Elles bénéficient de la méditation. Le yoga ou le chi thaïlandais les aide à moduler leur intensité et à encourager leur corps à rester flexible, car elles ont tendance à avoir des muscles tendus et souffrent de crampes. Il est important pour elles de manger lentement, tout en étant détendus. Le vent (climatique) peut leur causer des maux de tête et quantité de désagrément. Elles sont sujettes aux troubles nerveux, à la fatigue oculaire, aux troubles allergiques (souvent des produits), à la sinusite, au rhume des foins et à des affections telles que les ulcères, les migraines.

(alors, même si je n’aime pas tout ce que j’ai lu, je ne peux pas dire que ce n’est pas vrai, et en demandant à ceux qui partagent ma vie, il semble y avoir un élan d’acquiescement).

Pour tous les autres éléments, en fonction de votre forme de main :

Le feu :

Les gens avec des mains de feu ont des paumes qui sont longues et leurs doigts, aussi, s’ajoutent à la longueur de leurs mains. Les ongles peuvent être pointus mais leurs jointures ne sont pas bien définies.

Les gens de type feu ont un teint rouge et un visage maigre. Ils ont le dos musclé et ont une petite tête. Ils ont une démarche stable et balancent les épaules en marchant. Les gens du feu sont énergiques, ils croient au pouvoir du charisme et du désir. Ils ont un potentiel créatif, sont intuitifs et passionnément emphatiques.

Ils aiment les sensations, les drames et les sentiments. Les types de feu sont indifférents à la richesse matérielle. Ils ont tendance à avoir peu de confiance, beaucoup de soucis, sont subtils et aiment la beauté.

La joie est l’émotion associée à l’élément Feu : le plaisir est au centre de la vie de ces personnes. Ils recherchent la gratification à chaque occasion et peuvent devenir blasés, poussés à chercher encore plus de stimulation. Ils ont l’air amusant et romantique, mais en fait, ils peuvent se rêveler incapables de maintenir leur intérêt et leur excitation sans accessoires externes et sans l’attention d’autres personnes.

Ils n’aiment pas être seuls. Seuls avec eux-mêmes, ils se sentent sans vie ; en compagnie, ils prennent vie. Leur excitabilité facile se manifeste par des rires et des bavardages. Quand ils ne sont pas en haut, ils sont en bas. Quand ils ne sont pas remplis d’excitation, ils se sentent vides et sans espoir.

Le temps chaud épuise les gens du feu, car ils sont chauds par nature (la chaleur est le climat associé à l’élément feu). Ils devraient vivre d’un régime alimentaire naturel à faible teneur en sel. Ils ne devraient pas fumer ou consommer un excès d’alcool (mais c’est valable pour tout le monde). Des exercices réguliers et en douceur, ainsi que des techniques de relaxation et de gestion du stress les aideront à se détendre. Les personnes de type feu sont sujettes à l’anxiété, à l’insomnie et à la dépression. Ils sont sujets à des problèmes physiques de nature cardiovasculaire tels que l’hypertension, les palpitations, l’arythmie, les problèmes de circulation artérielle et les affections telles que la transpiration, les varices, les hémorroïdes et l’hypercholestérolémie.

La terre :

Les gens de la Terre ont des paumes épaisses et des doigts épais. La base de leurs pouces est également épaisse et charnue. Ils ont les poignets larges ou épais pour soutenir leurs paumes et leur peau peut être plus épaisse que d’autres.

Les gens de type Terre ont un teint jaunâtre, des visages ronds et de grosses têtes, des abdominaux, de petites mains et de petits pieds et beaucoup de muscles. Ils ont une voix mélodieuse. Ils ont un tempérament calme, aiment aider les gens et aiment être impliqués et nécessaires.

Ils aiment s’associer avec d’autres personnes, recherchent l’harmonie et l’unité et insistent sur la loyauté, la sécurité et la prévisibilité. Ils n’aiment pas le pouvoir. L’émotion associée à l’élément Terre est la rêverie. Lorsqu’une personne est trop pensive et contemplative, elle peut facilement devenir obsédée par des pensées et des idées inquiétantes, le Spleen.

Les gens de type terrestre peuvent donc souvent être tourmentés par leur souci du détail et peuvent être pris dans une pensée circulaire dans laquelle il n’y a pas d’échappatoire. D’autres personnes peuvent dépendre de ce type de personne parce qu’elles sont fiables, sympathiques et bienveillantes.

Sans les exigences du travail ou la responsabilité envers les autres, ils peuvent devenir inertes et retomber dans les sentiers battus de leur propre esprit. Dans cet état, leur énergie devient stagnante et conduit à une mauvaise digestion, à la lourdeur et à la mollesse. Ils ont besoin d’équilibrer leur dévouement aux relations avec la solitude et l’expression de soi, en développant l’autonomie et en construisant la communauté.

Ils ont tendance à manger trop et à bien vivre, ce qui mène à l’obésité, aux ulcères d’estomac et au diabète. Ils peuvent souffrir de troubles des articulations, en particulier de l’arthrite, et surtout des poignets et des chevilles. Les femmes ont souvent des menstruations irrégulières et prennent du poids d’un cycle à l’autre et les hommes sont sujets aux prostatites précoces.

Le métal :

Les mains de métal ont généralement de longs ongles, des paumes et des doigts en forme de carré. Les paumes sont douces, charnues et souples. Elles peuvent être clairement identifiées par la base épaisse des paumes et l’allongement uniforme rectangulaire.

Les personnes de type métal ont un teint blanc, des visages carrés, de petites têtes, de petites épaules qui ont tendance à être recroquevillées vers l’avant, ont de petits abdominaux, de petites mains et de petits pieds. Elles ont souvent un excès de poils sur le corps.

Elles sont rapides de tempérament, capables de s’adapter à différents environnements, choisissent souvent des fonctions officielles et ont tendance à être entourés d’une aura de tristesse, sont facilement à la limite des larmes. Les gens de métal aiment la définition, la structure et la discipline ; ils cherchent à vivre selon la raison et les principes.

L’émotion associée à l’élément métallique est le chagrin ou la tristesse. Lorsque la tristesse est omniprésente, une personne peut s’isoler et se défendre du plaisir de l’attachement et de la douleur de la perte. Les gens de type métal organisent leur vie dans le but d’éviter les risques et les caprices de la passion. Ils peuvent devenir possessifs et dominants dans le but de contrôler leur environnement.

Leur quête d’autoprotection peut les maintenir trop détachés et inaccessibles, craignant une véritable intimité. Ils ont tendance à être agréables mais froids. Leur vie est conçue pour contenir leurs sentiments.

Ces personnes devraient s’abstenir de manger des aliments générants des mucosités (produits laitiers, bananes, oranges et arachides). Elles ne devraient pas fumer et privilégier les exercices de respiration profonde. Le surcontrôle est leur mal et peut se manifester sous forme d’asthme, de constipation ou de frigidité. Elles souffrent souvent de problèmes ligamentaires et articulaires, telle que l’arthrite dans l’épaule et les rhumatismes déformants. Les types métal doivent compenser leur rationalité, leur maîtrise de soi et leur méticulosité par la passion, la spontanéité et l’engagement social.

L’eau :

Les gens avec des mains d’eau ont des paumes qui sont lisses mais les doigts peuvent être trapus. Les ongles sont généralement longs et les articulations mal définies. Le bout des doigts des personnes avec des mains de l’eau sont de forme ronde.

Les personnes de type eau ont un teint grisâtre, des cernes foncés sous les yeux, une grosse tête, de petites épaules, des abdominaux, des mains et des pieds actifs, et un dos plus long que la moyenne. Leur mouvement est fluide mais peut paraître « compliqué ».

Les types d’eau sont souples, intelligents et introspectifs, autonomes et autosuffisants. Ils sont pénétrants, critiques et scrutateurs, à la recherche de la connaissance et de la compréhension. Ils aiment rester cachés, énigmatiques et anonymes.

La peur est l’émotion liée à l’élément Eau. Quelqu’un qui est sous l’emprise de la peur ne peut penser qu’aux évasions. Leur vie est dominée par l’attente d’une menace, de sorte qu’ils ont tendance à s’isoler et à se cacher du monde. Ils font référence au fait d’être laissé seul. Ils anticipent souvent le pire, imaginant la calamité et le désastre qui rôdent à chaque coin de rue. Critiques et cyniques, ils croient que le monde est fondamentalement dur, dangereux et hostile.

Leur isolement peut finir par les couper de la vie, les laissant froids et durs comme la pierre, impénétrables et dépourvus d’esprit. Ils ont besoin de compenser leur dureté, leur brutalité et leur détachement par de la tendresse, de la sensibilité et de l’ouverture, en risquant la douceur et le contact, l’exposition et l’attachement. En raison de leur durcissement, les types d’eau sont sujets à l’arthrite, à la surdité et à la sénilité. Ils se sentent souvent fatigués et souffrent de douleurs lombaires, surtout si la position debout est trop longue. Les maladies urinaires sont courantes, comme la cystite, le besoin fréquent d’uriner et les calculs rénaux ou vésicaux.

Ce que je trouve fascinant, c’est l’adaptation de notre être en fonction de notre entourage, et je pense que notre « véritable » soi se révèle tardivement, ou du moins s’assume complètement qu’assez tard dans la vie. Et quand je dis ça, c’est un constat qui n’a rien à voir avec la chiromancie ou autre, mais qui se confirme malgré tout ici.

J’ai envie de dire que je suis Bois et Eau, même si mon côté Bois semble seulement exister après mes 30 ans, et que l’élément Eau m’a définit toute ma vie « d’avant »…

Et vous quel est votre élément ? Qu’en pensez-vous ?

J’entends complètement que tout cela peut paraître fumeux, mais je défendrai TOUJOURS l’astrologie et les cultures ésotériques qui sont nées des siècles plus tôt. Encore une fois, vous et moi, sommes ici, certainement par la science et la biologie, mais la survie spirituelle est câblée à la croyance, qu’elle soit religieuse, occulte, philosophique etc, depuis l’Egypte Ancienne…

Je persisterai à revendiquer que l’âme sans le corps n’est rien, et vice versa, tout comme la science mathématique, physique ne sont rien sans les sciences intellectuelles et épistémologiques, et vice versa.

De plus, la pratique de l’acupuncture me conforte particulièrement dans cette acceptation que le monde tel qu’on m’a appris à le percevoir, le compter et le comprendre, est encore plus complexe que cela… (et je n’ai jamais été bonne en maths pour ajouter un argument supplémentaire)

Donc je kiffe de croire que mes mains trahissent que je suis un élément bois, que je suis une créative colérique et que mon foie et mon ventre seront mes douleurs physiques tout au long de ma vie, car tout le reste va très bien, et sans ces théories, je n’aurais pas ce petit frisson qui attise ma curiosité et me fait me sentir humaine.

2 commentaires »

Laisser un commentaire