Considéré comme le premier restaurant au monde avec une cuisine robotisée qui cuisine des repas complexes et personnalisables, Boston’s Spyce utilise sept marmites automatisées à la place des chefs cuisiniers. Ces appareils peuvent livrer des repas élaborés, principalement végétariens, en trois minutes environ.

Le système a été développé par les ingénieurs en robotique du MIT, y compris le cofondateur du restaurant Michael Farid. Son partenaire est le chef étoilé Daniel Boulud. (ouf !!!!)

Il est intéressant de noter que Spyce emploie aussi plusieurs humains (doublement ouf!!!).

Le débat sur la question de savoir si la cuisine est un art ou une science est un débat sans fin.

Mais chez Spyce, la dernière expérience culinaire en matière d’automatisation, ce débat est assez bien réglé.

Créé par un groupe d’ingénieurs roboticiens du Massachusetts Institute of Technology, en partenariat avec le chef étoilé Daniel Boulud, le nouveau restaurant du centre-ville de Boston est fondé sur l’idée qu’un repas épanouissant peut être plus scientifique que spontané.

Les fondateurs du restaurant ont remplacé les chefs humains par sept marmites automatisées qui préparent simultanément des repas en 3 minutes ou moins. Une brève description de la préparation des repas – courtoisie du cofondateur de 26 ans, Michael Farid – peut ressembler davantage à des instructions de laboratoire qu’à la cuisine conventionnelle.

« Une fois que vous avez passé votre commande, nous avons un système de livraison des ingrédients qui les récupère dans le réfrigérateur « , a dit M. Farid. « Les ingrédients sont proportionnés dans les bonnes quantités et ensuite versés dans un wok robotique brûlant, dans lequel ils sont revenus. Les ingrédients sont cuits et saisis. Et une fois le processus terminé, les woks s’inclinent vers le bas et mettent de la nourriture dans un bol. Et puis ils sont prêts à être garnis et servis. »

Spyce se présente comme « le premier restaurant au monde avec une cuisine robotisée qui cuisine des repas complexes », une distinction qui semble faire référence à des robots à hamburgers comme « Flippy », qui s’est exercé au métier dans une cuisine fastfood californienne avant d’être temporairement suspendu – parce qu’il ne travaillait pas assez vite.

Un prototype du chef robotique de Spyce a d’abord été assemblé dans le sous-sol de la maison de la fraternité des co-fondateurs au MIT.

L’expérience gastronomique du restaurant a commencé en fait quelques étapes avant que les robots s’impliquent, lorsque les clients créaient des bols composables personnalisés qui coûtent 7,50 $, juste à l’aide d’écrans tactiles colorés. Garnis en légumes et graines parfaitement saines, les bols contiennent le bon nombre de calories et ont des thèmes tels que méditerranéen, thaïlandais, oriental et terroir.

Pendant la cuisson des repas, le nom du client apparaît sur un écran électronique au-dessus de son wok, montrant sa commande. Une fois la cuisson terminée, les jets d’eau chaude rincent l’intérieur des woks avant qu’une autre série d’ingrédients ne soit déversée à l’intérieur. Farid a dit qu’ils ont décidé de placer les chefs robots en plein air afin d’éliminer tout mystère persistant.

« Nous ne voulions pas créer une boîte noire qui produirait un repas « , a dit Farid. « Nous voulions que cette expérience soit excitante. »

La devise du restaurant : « L’excellence culinaire élevée par la technologie. »

Pour ma part, je sais à quel point la cuisine faite avec coeur n’a rien à voir avec une recette faite au robot (Thermomix en l’occurence) : on transmet tant de choses avec nos mains, notre peau…

Avez-vous déjà goûté de la semoule remuée à la main ? N’avez-vous pas un souvenir délicieux, inaltérable et incomparables d’une pâte pétrie à la main ?

Alors cette histoire de robot, moi je veux bien si c’est pour remplacer les plats des restos qui se prétendent bistro en achetant du tout préparé chez Métro, ou pour des enseignes chaînes de fastfood.

Pour en savoir plus sur le développement du restaurant, consultez un article détaillé sur la Washington Post.

Publicités

1 commentaire »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.