L’artiste torontois Toni Hamel travaille sur différents médiums pour créer des dessins, des peintures et des sculptures qui analysent le comportement humain. Dans son travail bidimensionnel, l’artiste incorpore souvent des animaux et des icebergs traités comme des objets d’art par les hommes dans des sarraus et des blouses de laboratoire. Les sujets mâles sont vus en train d’analyser ou de modifier les zèbres, les girafes et les baleines, en peignant sur leurs taches ou en épinglant des rayures avec une précision marquée.

Hamel décrit sa pratique artistique comme un  » commentaire illustré des fragilités humaines « , cherchant à mettre en évidence des comportements particuliers chez l’homme. « A partir d’expériences personnelles et d’observations extérieures, je me réfère à des références historiques, sociales et psychologiques « , dit-elle.

« Les vertus et les vices, les saints et les profanes, les bons et les mauvais, partagent tous le même poids et l’approvisionnement en tant que source infinie pour mes enquêtes. »

Hamel a obtenu son BFA de l’Accademia di Belle Arti de Lecce en 1983, et un certificat d’études supérieures en infographie du Sheridan College en 1991. Vous pouvez voir plus de ses travaux satiriques sur le comportement humain sur son site et Instagram.

Laisser un commentaire

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.