Hier soir, la société Facebook-owned a fait un cas inédit de VR.

Environ 9 000 personnes ont regardé le chanteur australien Vance Joy jouer au Red Rocks Amphitheatre, près de Denver, mais beaucoup d’autres ont assisté au spectacle. Parce que le concert de Joy a été le premier à être diffusé par la nouvelle application VR d’Oculus, Venues.

Une première car les précédentes diffusions en direct en VR n’ont permis qu’à de petites foules d’interagir. Le concert d’hier soir a marqué la première fois où des téléspectateurs d’un événement en direct ont pu se joindre à un grand nombre d’autres spectateurs d’événements numériques et discuter avec eux.

Comment ça s’est passé : Il y a eu quelques problèmes de connexion, mais dans la plupart des cas, le système a fonctionné comme prévu. Les participants ont discuté avec leurs voisins assis virtuels et ont chanté sur la musique. Mais il était toujours évident que VR ne peut tout simplement pas égaler le plaisir d’assister physiquement à un événement en direct.

Wired

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.