Si vous écoutez beaucoup de podcasts, ce n’est probablement pas l’application qu’il vous faut.

Google a une longue et décevante histoire avec les podcasts. Avec Apple et iTunes, ils ont toujours fait partie intégrante de l’expérience. Pour Android, cependant, c’était une idée après coup. Google Listen était à peine utilisable, mais fondamentalement la seule option pour avoir des podcasts sur les premiers téléphones Android. Il y a deux ans, les podcasts ont fait leur chemin vers Google Play Music, mais ils sont mal pensés. Sans compter qu’il y avait des manques assez flagrants dans sa bibliothèque, y compris des hits comme Serial et S-Town. Aujourd’hui, l’entreprise tente une fois de plus d’obtenir des podcasts corrects et, malheureusement, il semble qu’elle a encore une fois échoué.

Le bien nommé Google Podcasts est joli. Il ressemble presque exactement à l’application de podcast secret qui se cache dans Google Search. (En fait, si vous l’avez utilisé, vous remarquerez que vos abonnements vous attendent déjà ici. Mais c’est aussi un peu « épuré », fonctionnellement.

L’écran principal est blanc avec une grille de couverture pour vos abonnements.

Ci-dessous se trouve un widget « pour vous » qui vous avertit des nouveaux épisodes, montre ce qui est en cours et téléchargé localement.

Ci-dessus se trouve une série de courtes listes (10 entrées au maximum) des meilleurs podcasts dans différentes catégories et des recommandations basées sur ce qui est populaire parmi d’autres qui s’abonnent aux mêmes podcasts que vous.

Si vous tapez sur la barre en bas qui montre ce que vous écoutez, une ombre apparaît où vous pouvez parcourir l’épisode, sauter en arrière de 10 secondes ou en avant de 30, et changer la vitesse de lecture (de 0,5x à 2,0x).

Si vous cliquez sur une émission, vous pouvez vous abonner, lire des épisodes spécifiques sans vous abonner (en vous regardant, Pocket Casts) et, ce qui est intéressant, faire un don à certaines émissions, comme Song Exploder.

Et… c’est tout simplement ça.

C’est peut-être suffisant pour quelqu’un qui ne s’abonne qu’à une poignée d’émissions mais cela ne couvre vraiment que l’essentiel. Il n’y a aucun moyen de télécharger automatiquement de nouveaux épisodes. Et vous ne pouvez pas créer une playlist si vous aimez faire suivre plusieurs émissions… Autrement, quand on apprécie les podcasts et qu’on en consomme, il manque un côté pratique.

Ici, on a un outil pour « se mettre » au podcast…

Quand un épisode se termine, il passe automatiquement au suivant. Et s’il vous arrive d’écouter le plus récent, la lecture s’arrête tout simplement. Si la lecture audio s’arrêtait à la fin de chaque épisode, ce serait préférable : imaginez que vous vous endormez ou que vous cessez d’écouter mais que le podcast continue tant qu’on ne l’arrête pas, c’est dommage, il faudra tout réécouter pour retrouver le moment à partir duquel on n’a pas suivi…

Il n’y a pas non plus de moyen rapide et facile de télécharger un épisode ou de le marquer comme écouté ou non . Google vous permet d’accéder à des épisodes individuels, plutôt que de mettre ces contrôles dans la page principale de l’émission.

Découvrir de nouvelle émissions est aussi difficile. Google propose des listes « populaires » et des « Top podcasts », mais c’est très aléatoire, et pour le coup écouter des trucs religieux, pour l’instant n’est pas un besoin ou une curiosité… J’ai donc intérêt à avoir quelques références fournies par mon entourage ou le bouche à oreille.

J’ai du chercher tout ce qui m’intéressait manuellement. D’habitude, les nouvelles applications de curation on la courtoisie de me demander mes centres d’intérêt pour me suggérer des choses « susceptibles de me plaire ». Mais là, Google s’en est passé (je ne vais pas m’inquiéter de cela).

Google promet de tirer parti de son expertise en intelligence artificielle pour améliorer les recommandations et apporter de nouvelles fonctionnalités à l’application à l’avenir. Mais pour l’instant, c’est assez restrictif.

La vraie caractéristique de Google Podcasts est son intégration avec l’assistant Google.

Malheureusement, votre téléphone et vos haut-parleurs intelligents sont les seuls endroits où vous pouvez écouter les podcasts Google. Il ne semble pas y avoir d’interface web en ce moment. Vous ne pouvez donc pas diffuser des épisodes sur un Chromecast Audio connecté à une chaîne stéréo. Ces deux semblent être des omissions majeures que Google devrait corriger dès que possible.

Si vous voulez juste quelque chose pour écouter un podcast sympa sur le chemin du travail, quand les transports vous compliquent la journée, Google Podcasts suffira. Mais si vous êtes un vorace de podcasts, n’abandonnez pas encore votre application. Pocket Casts (payant), Castbox et même Stitcher continuent d’être de bien meilleures options pour les auditeurs sérieux.

 

 

Publicités

1 commentaire »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.