Un néo-zélandais de 28 ans est entré dans une exposition d’anatomie avec 10 orteils et en est sorti avec 12. Nous ne savons pas pourquoi ni comment il l’a fait, mais l’homme a volé deux orteils humains lors d’une exposition Body Worlds à Auckland le mois dernier, rapporte le New Zealand Herald.

L’homme sans nom a comparu en cour lundi et a plaidé coupable d’interférer indûment avec le cadavre « d’une personne inconnue » et de dérober deux orteils, qui, à eux seuls, sont évalués à environ 3800 $. La motivation pour le vol des restes humains n’a pas été déclarée. (La réalisation d’un défi semble une explication probable, ou peut-être qu’il n’est qu’un fan de The Big Lebowski).

Quelle qu’en soit la raison, l’histoire a une fin heureuse, au moins : Depuis, les orteils ont retrouvé leur place dans l’exposition « Vital« , qui explore le corps humain en mouvement. « Vital, qui restera ouvert à Auckland jusqu’au 13 juillet, est l’une des nombreuses expositions itinérantes organisées par Body Worlds. Deux autres expositions de Body Worlds sont actuellement exposées aux États-Unis, dont « RX » (qui met en évidence les effets de la maladie) à Toledo, Ohio, et « Animal Inside Out » (un « safari anatomique ») à Richmond, Virginie.

Les corps, qui sont tous donnés à des fins d’exposition, sont conservés par plastination, un processus qui « remplace les fluides corporels et les graisses solubles dans les spécimens par des plastiques fluides qui durcissent après imprégnation forcée sous vide », selon le site Body Worlds. Plus de 16 000 personnes dans le monde se sont inscrites pour faire don de leur corps après leur décès.

[h/t The New Zealand Herald]

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.