Recherche vide ou vide de mot-clé : une situation où la recherche de réponses à propos d’un mot-clé renvoie une absence de résultats fiables et faisant autorité, en faveur d’un « contenu produit par un groupe de niche avec un agenda particulier ».

Vous souvenez quand je vous parlais de ces recherches pointues dans Google qui sont déceptives ou effectivement vides, sans lien, sans ressources valables d’information ? Et c’est en particulier le cas pour les recherches médicales.

Et bien, on a un nom pour en parler.

Un article de Renee DiResta sur Wired utilise l’exemple des injections de vitamine K, un traitement courant administré aux nouveau-nés dans les hôpitaux, mais dont les meilleurs résultats de recherche sont dominés par les groupes anti-vaccination.

Il y a une asymétrie de passion au travail. Ce qui veut dire qu’il y a très peu de contre-contenu à la surface parce que les gens ordinaires (ou, dans ce cas, les vrais experts médicaux) n’ont tout simplement pas l’impression qu’il est nécessaire de produire du contre-contenu.
Au lieu de cela, les blogs engageants par de vraies mamans avec des enfants adorables vivant des vies naturelles authentiques s’élèvent au sommet, déclarant que les médecins sont achetés par les pharmaciens, ou simplement mal informés, et que le coup de feu est risqué et inutile.
L’écriture persuasive semble raisonnable, digne d’un second regard. Et comme une grande partie de l’information sur les premières pages de résultats de recherche répète ces affirmations, le message semble représenter un point de vue largement partagé. Mais ce n’est pas le cas. C’est mal, c’est dangereux et c’est potentiellement mortel.
Je me demandais quels autres exemples de vides de mots-clés pourraient être là, alors j’ai cherché. Comme on peut s’y attendre – rétrospectivement – on n’obtient pas beaucoup de résultats pertinents. C’est surtout du langage de programmation, quand on veut littéralement qu’une fonction ne renvoie aucun résultat.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.