A l’occasion de Brooklyn Eats 2018 (28 juin), les entreprises locales ont démontré l’attrait du marché de masse en lançant des produits qui faisaient écho aux thèmes abordés au Summer Fancy Food Show de New York (du 30 juin au 3 juillet). voici quelques uns des meilleurs choix pour les produits de l’innovation culinaire.

Les condiments d’inspiration internationale :

Déjà aperçus au Summer Fancy Food Show, les entreprises offrent des sauces qui étaient auparavant des sauces de niche pour le marché de masse. Le producteur de kimchi de Brooklyn Mama O’s a présenté la sauce Kimchili épicée, qui combine le goût sucré du sriracha avec la chaleur et la saveur fermentée du kimchi épicé de la marque.

La marque de condiments Brooklyn Delhi a présenté son ketchup au curry et sa moutarde au curry, qui ont été lancés dans les supermarchés Whole Foods à l’échelle nationale au début de l’année. Ils accompagnent les achaars à la tomate et à l’ail rôti de la marque (condiments indiens).

Les supers grains de l’Afrique :

La start-up locale Yolélé s’est associée au chef sénégalais Pierre Thiam sur une ligne de fonio – un grain d’Afrique de l’Ouest qui ressemble au quinoa, mais qui cuit rapidement comme le couscous. Alors que la société aspire à faire du fonio un aliment de base pour les placards américains, le lancement à Brooklyn fait appel à une cohorte disposée à dépenser pour des produits provenant directement des agriculteurs.

Le fonio est également populaire ailleurs. Manitou Trading, basé en Illinois, a lancé deux mélanges de fonio au Summer Fancy Food Show 2018.

Kitchens of Africa, basée en Caroline du Nord, cible les amateurs de sauce piquante avec sa sauce au poivre de style ouest-africain, emballée avec des habaneros.

Dans le cadre de la section incubateur élargi du salon, Harlem bakery-meets-incubateur, Hot Bread Kitchen mettait en vedette un duo de start-ups développant des produits ouest-africains. Ginjan, basé à Brooklyn, produit un jus de gingembre légèrement épicé, infusé d’ananas, de citron, de vanille et d’anis. Egunsi Foods, basée à New York, vend des soupes dans des variétés telles que la tomate d’Afrique de l’Ouest, l’arachide et les graines de melon.

 

Revisiter les snacks et le voyage:

Les marques ciblent des millenials obsédés par le voyage avec des gammes de produits qui capitalisent sur l’attrait des aventures internationales. La société californienne Wolo a présenté ses barres protéinées à faible teneur en sucre, destinées à être une alternative plus légère aux barres énergétiques très riches et à renforcer l’immunité des voyageurs, grâce à la vitamine C et au zinc qu’elles contiennent. Les saveurs vont du beurre d’arachide Road Trip jusqu’au gâteau au citron et aux pépites de chocolat à la menthe de l’oasis du désert.

La start-up du New Hampshire Freshé a lancé une ligne de salades de thon en boîte avec des recettes de la Sicile, de la Provence, de la Thaïlande et du Mexique : il était tant que la conserve se renouvelle ! Chaque boîte contient une salade prête à consommer et présente des œuvres d’art sur le thème de la destination. De même, le fournisseur de thé parisien le Palais des Thés a présenté une gamme de thés detox inspirés de recettes de bien-être provenant de cinq pays du monde entier.

Une nouvelle vie pour les produits moches :

Basé à Washington DC, Misfit sauve des produits jugés impropres à la vente au supermarché et les utilise pour fabriquer des jus de fruits et de légumes entièrement naturels. La marque propose sept variétés, allant du jus vert rempli de choux à l’orange et à la carotte.

La peau est in: L’entreprise Williwaw, basée en Patagonie, a mis en avant ses peaux de saumon aromatisées, sélectionnées dans des usines de transformation de poisson haut de gamme où elles seraient autrement éliminées. La texture légère et croquante a l’attrait d’une croustille de pommes de terre, mais avec plus de protéines et un arrière-goût salé.

La start-up new-yorkaise Rind a présenté sa gamme de fruits séchés avec les pelures et les écorces laissées en place. Selon l’entreprise, le maintien de la peau atténue la saveur souvent trop sucrée des fruits séchés, tout en minimisant les déchets.

Les cochoneries deviennent diététiques :

Tout le monde change son alimentation, donc les producteurs d’aliments intelligents mettent à jour leurs produits riches avec des ingrédients et des formulations qui s’alignent sur les styles d’alimentation populaires.

Beurre de noix, sans danger, pour les ketos : les entreprises alimentaires optimisent leurs produits pour les adeptes du régime cétogène à haute teneur en matières grasses, modérée en protéines et à faible teneur en glucides. La société Farmtrue du Connecticut a introduit une gamme de beurres de noix de cajou, de noix et de noix de pécan mélangés à du ghee pour augmenter la quantité de triglycérides à chaîne moyenne (TCM) sans danger pour les ketos.

La société californienne Noosh a présenté sa gamme de beurres d’amandes aromatisés à l’huile MCT, y compris une nouvelle saveur de cupcake qui offre aux adeptes du régime keto une gâterie sucrée sans excès de glucides. Alors que les beurres de noix plaisent déjà aux adeptes du keto, l’ajout d’huiles approuvées par le régime alimentaire démontre comment les producteurs peuvent commercialiser directement pour ce public.

 

 

Découvertes sur Stylus.

Publicités

2 commentaires »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.