Par ce temps, je suis en fascination par la fraîcheur…

Le photographe japonais Ryota Kajita a passé les 8 dernières années à capturer les motifs formés par la glace dans les lacs de l’Alaska – le résultat est ‘Ice Formations’, une collection d’images dépourvues à la fois de conscience de soi et d’ego, prises simplement de l’eau et de l’air.

Inspiré par les histoires du photographe animalier japonais Michio Hoshino, qui s’est rendu en Alaska et a beaucoup écrit sur ses expériences, Kajita s’est installé à Fairbanks en Alaska en 2005. Ici, il a complété son MFA en photographie – c’était le moyen le plus facile, explique-t-il dans une interview avec Lenscratch, de rester dans le pays. Ce changement de carrière et de continent l’a incité à regarder le monde différemment, de sorte qu’au lieu d’imiter le travail de son héros Hoshino, il a développé son propre style de photographie documentaire. Renonçant au désir de capturer l’immensité de l’Alaska, Kajita a décidé de se concentrer sur des choses un peu plus près de chez lui.

Dans ‘Ice Formations’, il a capturé la façon naturelle dont la glace se forme sur les étangs, les lacs et les rivières de Fairbanks. Les bulbes qui se forment sous la surface de la glace sont en fait des bulles gelées, du méthane et du dioxyde de carbone piégés alors qu’elles remontent à la surface de l’eau.

Dans cette série, Kajita semble impliquer doucement que la beauté est partout, si seulement vous prenez le temps de la chercher.

All images © Ryota Kajita

Ignant

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.