La dernière initiative de Revlon vise à élargir son offre de maquillage, car les marques de beauté mondiales sont influencées par l’effet « Fenty » (40 nuances de teintes de peau pour couvrir toutes les typologies de couleurs). Cela pourrait-il redorer l’image de l’entreprise auprès des millenials?

Afin de relancer les ventes en baisse et de rester pertinent sur le marché de la beauté actuelle, le géant de la cosmétique Revlon a créé une marque pour des millenials qui s’appuie sur des valeurs inclusives.

La ligne de maquillage de luxe, Flesh, est une collaboration avec le détaillant américain Ulta Beauty. Elle vise à satisfaire l’enthousiasme croissant des consommatrices pour une représentation plus large au sein de l’industrie de la beauté. La collection de base comprend 40 nuances de fond de teint en tubes- réparties entre des nuances chaudes, froides et neutres.

L’éthique de base de la marque est de réduire les barrières pour les personnes de couleur en leur offrant des produits incluant de l’ombre – au-delà du fond de teint multi-tons. La marque suit l’exemple de la collaboration de la chanteuse américaine Jennifer Lopez avec la marque polonaise Inglot, qui propose 8 teintes de rouges à lèvres naturels adaptés aux différents tons de peau.

La gamme Flesh comprend 14 nuances de highliters, 30 tons de rouge à lèvres et 8 teintes de blush. Les produits offrent aux utilisatrices une palette neutre et des couleurs subtiles – en contraste avec la collection de la marque culte américaine Fenty Beauty, qui fait également la promotion d‘idéaux inclusifs, mais qui vend des rouges à lèvres néon et des ombres à paupières brillantes.

Pour Revlon, le partenariat de Flesh avec Ulta Beauty pourrait vraiment aider le conglomérat à rester connecté à ce groupe démographique clé, car sa marque principale est en difficulté. Les estimations suggèrent que les ventes de Revlon ont diminué de 5,9 % par rapport au premier trimestre de 2017 (Nielsen, 2018).

 

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.