• Faites au plus court. Pas de points supplémentaires pour remplir votre temps.
  • Soyez très clair sur ce que c’est et pour quoi c’est. Si la présentation fonctionne, qu’est-ce qui changera ? Qui sera changé ? Est-ce que les gens adopteront une ligne de conduite différente à cause de votre travail ? Si ce n’est pas le cas, pourquoi faites-vous une présentation ?
  • N’utilisez pas les diapositives comme téléprompteur. Si vous avez des détails, écrivez-les dans une courte note et remettez-les après la présentation.
  • Ne chantez pas, ne dansez pas, ne racontez pas de blagues. Si ces trois compétences vous sont étrangères, ce n’est pas le bon moment pour les essayer.
  • Soyez là maintenant. La raison pour laquelle vous faites une présentation et ne nous envoyez pas de note de service, c’est que votre présence personnelle, votre énergie et votre humanité ajoutent de la valeur. Ne les cache pas. N’utilisez pas un format prescrit si ce format ne correspond pas à la meilleure version de vous.

Et un bonus : la meilleure présentation est celle que vous donnez réellement. Ne vous cachez pas. Ne la reportez pas. Nous avons besoin de vous entendre.

Une présentation coûte cher. Nous sommes nombreux, en temps réel, en synchronisation, à vous regarder faire votre truc. Si vous le faites en direct, faites en sorte que ça en vaille la peine. Pour nous et pour vous.

Des généreux conseils de Seth Godin.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.