Pour encaisser sur Kindle Unlimited, une cabale d’auteurs joue avec l’algorithme d’Amazon nous explique The Verge.

« Bien sûr, vous vous demandez peut-être s’il y a des lecteurs qui lisent les 3000 pages. Mais les auteurs déploient une foule d’astuces au service de la collecte des pages lues – des grosses polices et des grands espacements jusqu’au « link back ». Certains auteurs placeraient un lien au tout début du livre, pour s’inscrire à une liste de diffusion. Le lien les amènerait à la fin du livre, comptant ainsi toutes les pages lues. Il n’est pas clair si tout cela fonctionne vraiment.

Un porte-parole d’Amazon a déclaré à The Verge qu’Amazon utilise un nombre de pages standardisé qui ne prend pas en compte les grosses polices ou les grands espaces. Un article du blog de juin de l’équipe Kindle Direct Publishing Team a assuré aux auteurs que le système KENPC (Kindle Edition Normalized Page Count) enregistre les pages lues avec « haute précision » et que l’entreprise travaille constamment à améliorer sa « fidélité ». »

Pour lire toute l’histoire, c’est ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.