Qu’il s’agisse de tatouages à paillettes, d’opérations chirurgicales ou même de testicules artificielles, le marché du bien-être et des soins pour chiens a grimpé en flèche.

Selon l’American Pet Products Association, 69,5 milliards de dollars ont été dépensés pour les chiens, les chats et autres animaux de compagnie l’an dernier.

Comme le souligne le New York Times, ces dépenses ne se limitaient pas aux rendez-vous chez le vétérinaire, aux chirurgies, aux croquettes et aux gâteries traditionnelles. Au contraire, il y a eu une multitude d’ajouts inattendus aux options, allant des traitements au CBD ou aux variations du régime alimentaire paléo. Dans le même ordre d’idées, il existe actuellement des biscuits d’aromathérapie à la lavande et des séances de coaching de vie.

Voici un extrait :

A se demander si les chiens ne sont prêts à utiliser Instagram par eux-mêmes

C’est aberrant et plutôt nauséabond à mon goût, mais c’est visiblement un vrai business… lucratif.

Et ce n’est que le début. Pour en savoir plus, consultez le NyTimes.

Publicités

1 commentaire »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.