Le projet « Fragmenta » de l’artiste romaine Micaela Lattanzio est centré sur la fragmentation de l’identité féminine.

Chaque œuvre de la série en cours, que l’artiste a commencé en 2013, est créée par un travail manuel méticuleux qui transforme les visages féminins en « une mosaïque complexe qui déconstruit la matière iconographique du départ« , selon une déclaration sur l’œuvre de l’artiste. La dernière série d’ouvrages de la série explore la dégradation des droits des femmes en raison de la discrimination politique et sociale.

Les œuvres de Lattanzio sont exposées à la Royal Caribbean Art Collection, au MAAM, au Museum of Elsewhere in Rome et à la Ca’ D’Oro Gallery de Miami.

All images © Micaela Lattanzio

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.