Ils sont fous ces Japonais !

Les musiciens japonais Ei Wada, Haruka Yoshida et Masaru Yoshida créent des rythmes de batterie résonnant sur le ruban étiré de magnétophones à bobines des années 1970 et 1980. Le groupe, nommé à juste titre Open Reel Ensemble, produit un timbre intrigant qui ressemble davantage à un synthétiseur qu’à une batterie analogique. C’est particulier en somme…

Le groupe a créé la bande sonore des quatre dernières saisons du designer japonais ISSEY MIYAKE. Vous pouvez écouter d’autres compositions du trio, y compris cette chanson qui mélange leur technique de batterie unique avec un clavier, sur Youtube.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.