Actuellement à l’Hôtel Salomon de Rotschild, il y a une exposition intitulée : FUKAMI, une plongée dans l’esthétique japonaise. Parmi les artistes japonais présentés et leurs oeuvres, se trouvent 2 robes très étranges de Kunihiko Morinaga, dans le cadre de Anrealage.

Anrealage – Kunihiko Morinaga

 

Le styliste Kunihiko Morinaga a créé la marque de vêtements Anrealage, en 2003, en fusionnant les mots « real », « unreal » et « age ». Son idée est d’intégrer de l’inattendu dans le quotidien et de mettre en valeur des détails qui manquent souvent d’être remarqués en modifiant les perceptions.

La devise de la marque « Dieu est dans le détail ».

Morinaga : Je fais ce que je veux depuis le début. Partant du principe que le vêtement est fermement ancré dans la réalité, je réfléchis à la façon dont je peux créer une fantaisie irréelle à l’intérieur de ces limites. Elle peut résulter de la forme d’une silhouette ou de l’utilisation d’un travail manuel analogique, mais j’adopte toutes sortes d’approches pour secouer la réalité du vêtement et créer quelque chose de nouveau. C’est le concept derrière Anrealage.

Dans chacune de ces collections, l’humain perçoit l’improbable, l’impensable mélange, l’alliance géniale de l’ombre et de la lumière.


Le créateur mêle, démêle puis entremêle ces deux univers si distincts, que tout oppose, mais qui ne pourraient exister l’un sans l’autre. On admire la beauté glaciaire des motifs éclatants qui apparaissent sur les modèles de « Reflect », uniquement parce que la tenue était sobre et lumineuse, claire, l’instant d’avant. Les os colorés et vifs de « Bone » ne sont que plus chatoyants que par la présence de ce bleu électrique et froid sur le noir d’encre. On distingue la magnificence de motif, de l’imprimé de « Light », que par la présence dérangeante des ténèbres environnantes.

Prism:

Power :

Roll :

Silence :

Noise :

Reflect :

Light :

Bone :

Pour voir la collection.

Anrealage utilise aussi la technologie. Le vêtement transforme et se transforme, est hologramme. Dedans nous sommes dans l’expression de la Métamorphose.

Albert Einstein a dit « Il est hélas devenu évident aujourd’hui que notre technologie a dépassé notre humanité ».

Personne ne saura répondre à cette question, on constate juste qu’Anrealage est une expression de la fashiontech, une allégorie du rêve, du fantasme perçu, vécu, où notre esprit se gorge de ces magnifiques illusionshier végétalesaujourd’hui technologiques, mais elles attirent l’oeil. (modelab)

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.