Dimanche et lundi soir, la pluie de météorites des Perséides atteindra son point culminant, et durant ces nuits de pointe, il y aura plus de 75 à 150 étoiles filantes à l’heure.

Des conditions comme les nuages, la lumière urbaine ou la pollution peuvent bloquer votre vue, mais les scientifiques suggèrent de s’installer tôt et d’éviter les téléphones – vos yeux peuvent prendre jusqu’à 20 minutes pour s’adapter au ciel sombre.

Vous pourrez voir les premières étoiles filantes dès 22 heure, quand la nuit sera tombée. Si vous souhaitez commencer votre observation dès ce moment, veillez à ce que l’horizon soit dégagé vers le Nord-Ouest (non loin de l’endroit où se sera couché le soleil). Toutes les étoiles filantes sembleront provenir de la constellation de Persée (d’où le nom de Perséides), même si elles peuvent « s’allumer » assez loin d’elle. Pour trouver Persée, repérez la constellation de Cassiopée, cet ensemble de cinq étoiles qui forment un W, et regarder juste en dessous. Il ne vous reste qu’à profiter du spectacle … des heures et des heures

Le spectacle, comme l’explique Matthew Cappucci du Washington Post, a lieu parce que : « Les débris laissés par la comète Swift-Tuttle, disparue depuis longtemps, brûleront dans l’atmosphère lorsque la Terre s’y heurtera, comme des insectes qui s’échappent d’un pare-brise lorsqu’ils descendent d’une autoroute. Le résultat est une explosion spectaculaire de lumière colorée qui traverse le ciel.

Selon les prévisionnistes, les heures de pointe se situent entre minuit et 3 h du matin.

Découvrez d’autres conseils pour les visionner sur le Washington Post si vous avez la chance d’être aux Etats-Unis pour les voir.

Sinon, voici la carte du ciel pour Paris :

Faites la vôtre ici.

 

1 commentaire »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.