Le but de « Victoria Pragensis » conçu par le studio d’architecture Lipinski Lasovsky Johansson Architects (LLJA) est de mettre en valeur le précieux mais fragile patrimoine culturel des plantes médicinales, et leur rôle dans le contexte des espaces publics et du design urbain.
Rendant hommage à Victoria Amazonica, le plus grand nénuphar du monde, découvert pour la première fois en 1801 par le botaniste tchèque Thaddaus Haenke, l’installation consiste en près d’un millier de plantes placées dans des pots blancs en lévitation.

« La verdure est perçue comme un indicateur de la qualité de vie et est souvent prise en compte lors du choix d’un emplacement spécifique dans une ville « , explique l’équipe LLJA. Victoria Pragensis est un paysage temporaire dans l’espace urbain – il se compose de près de mille plantes formant ensemble des contours verts doux. Ils contrastent avec les bâtiments adjacents du théâtre national, changeant radicalement le visage de la place.

Créé par Juras lasovsky de LLJA en collaboration avec Haenke et le théâtre national de Prague, cette structure verte devient un labyrinthe évoluant à partir de la grille carrée, menant le visiteur à son centre où les plantes les absorbent entièrement. Un seul type d’herbe décorative domine toute l’installation, créant une scène pour les plantes médicinales qui sont couramment utilisées en médecine pour ses effets spécifiques. les visiteurs sont encouragés à les découvrir dans l’installation afin d’en apprendre davantage sur leur apparence ainsi que sur leurs fonctions.

Toutes les plantes sont placées dans l’installation sur une base aléatoire et à différents niveaux en fonction de la hauteur de chaque cadre. La construction elle-même fournit une certaine analogie avec les troncs dans un bois portant des branches avec des feuilles. Toute la topographie en lévitation descend vers le centre de l’installation où son niveau est au point le plus bas, créant une prairie allégorique.

Avec Victoria Pragensis, les auteurs encouragent le public à utiliser les espaces publics qu’ils perçoivent comme une partie vitale de notre lieu de vie, de travail et de loisirs.

lieu : place václav havel, prague, république tchèque
design : juráš lasovský
superviseur ethnobotanique : julien antih
conseiller horticole : jan hanuš hanuš
production : andrea střelcová
conception graphique : jolana sýkorová
photographie : jakub nedbal
PR : alexandra střelcová

Via Designboom

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.