Google met en place un système d’intelligence artificielle en charge du refroidissement de son centre de données une fois que le système a prouvé qu’il pouvait réduire la consommation d’énergie.

Toutes les cinq minutes, l’IA en cloud prend un instantané (une photo) du système de refroidissement du centre de données à partir de milliers de capteurs et l’injecte dans nos réseaux neuronaux profonds et prédisent comment différentes combinaisons d’actions potentielles affecteront la consommation d’énergie future. Le système d’IA identifie ensuite les actions qui minimiseront la consommation d’énergie tout en satisfaisant à un ensemble de contraintes de sécurité. Ces actions sont renvoyées au centre de données, où les actions sont vérifiées par le système de contrôle local et ensuite mises en œuvre.

Bien qu’il ne soit en place que depuis quelques mois, le système permet déjà de réaliser des économies d’énergie d’environ 30 % en moyenne, avec d’autres améliorations attendues.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Google et l’environnement.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.