Il y a peu de choses plus frustrantes que de ramasser vos effets personnels pour se rendre compte que les poches de votre pantalon sont trop petites pour les contenir. Ou pire, le tissu conçu pour ressembler à une poche est simplement pour la décoration et ne s’ouvre pas du tout.

Pour les porteu(ses) de vêtements féminins, cette lutte est on ne peut plus réelle. Vous n’avez pas besoin de chercher loin pour trouver des Twitter-rants, des articles et des vidéos dans lesquels les gens se plaignent de ne pas avoir de poches ou de se réjouir de ce joyau rare qu’est la « robe avec poches« . Et bien sûr, nous pourrions tous porter des sacs à main, ce qui est probablement ce que l’industrie des sacs à main de 8 milliards de dollars espère que nous ferons, mais tout le monde ne veut pas porter un sac. Après tout, les poches de pantalon pour hommes sont fondamentalement les poches de nos rêves.

 

Mais, comme tant d’autres choses sur Internet, nous pouvons trouver des plaintes et des anecdotes à profusion, mais peu de données illustrant à quel point les poches des femmes sont vraiment inférieures à celles des hommes.

Voici les mesures des poches des pantalons des hommes et des femmes dans 20 des marques de blue-jeans les plus populaires aux États-Unis. Regardez :

La mode au dessus de la fonction : Qu’est-ce qui peut réellement s’adapter ?

Au-delà des différences de mesure évidentes, il s’agit de voir à quel point toutes ces poches sont fonctionnelles. Après tout, une poche est aussi bonne qu’elle dépend de que vous pouvez y mettre.

Ici, a été déterminé si divers articles de tous les jours pouvaient tenir dans une poche vide dans un jean qui n’est pas porté. (Si un objet ne rentre pas dans la poche d’une paire de jeans sur le cintre, il ne rentre certainement pas quand vous les portez.

Seulement 40% des poches avant des femmes peuvent s’adapter complètement à l’une des trois principales marques de smartphones.

Moins de la moitié des poches avant des femmes peuvent s’adapter à un portefeuille spécialement conçu pour tenir dans les poches avant.

Sachez que vous ne pouvez même pas mettre la main d’une femme moyenne au-delà des articulations dans la majorité des poches avant des femmes. Explorez quels articles de chaque marque peut loger dans les poches avant ci-dessous.

CHEZ LEVI’S

Seuls l’iPhone X et un stylo loge dans les jeans pour femmes, quand tout le reste loge pour les jeans hommes.

CHEZ UNIQULO

Seuls certains modèles Straight permettent de glisser un iPhone X, un porte-feuille et un stylo, pour le reste seuls les pantalons pour hommes peuvent loger tous les produits.

CHEZ J CREW

La marque s’en sort plutôt bien avec des jeans Skinny pour femmes qui peuvent contenir la plupart des items, grand bingo encore pour les jeans homme.

CHEZ H&M

La marque a des jeans Skinny pour femmes complètement stretch, ce qui explique que le Straight ne peut rien contenir.

En général, les poches avant des femmes sont en effet plus petites que celles des hommes, et la disparité de taille limite vraiment ce que les femmes peuvent ranger en toute sécurité dans ces poches (dans le cas où il y en a).

Si vous pensez « Mais les hommes sont plus grands que les femmes », alors oui, en moyenne, c’est vrai. Mais ici, ces jeans ont été mesuré en taille medium, donc tous faits pour s’adapter à la même personne de la même taille.

Voici quelques autres questions que vous pourriez vous poser :

Qu’en est-il des différents styles ?

Comme on pouvait s’y attendre, les jeans moulants, qui serrent plus étroitement les hanches, ont des poches avant plus petites pour les hommes et les femmes. Mais l’écart entre les jeans pour femmes et les jeans pour hommes est toujours perceptible dans les styles skinny et straight. En moyenne, les poches des femmes sont plus courtes de 7cm (48 %) et plus étroites de 1cm (6 %) que celles des hommes. Les poches des jean straight des femmes sont plus courtes de 8,6 cm (46 %) et plus étroites de 1,5 cm (10 %).

Et les poches arrière ?

L’écart entre les poches arrière des femmes et des hommes est moins flagrant. Les poches des femmes sont encore plus petites, mais pas beaucoup plus petites : les poches des jeans skinny des femmes étaient plus courtes de 0,7 cm (5 %) et plus étroites de 0,1 cm (2 %), et les poches des jeans droit des femmes étaient plus courtes de 1 cm (7 %) et plus étroites de 0,1 cm  (2 %). En fin de compte, les poches arrière des hommes étaient un peu plus profondes, mais à peu près de la même largeur que celles des femmes.

Bien que l’inconvénient de ne pas pouvoir garder ses effets personnels dans sa poche puisse sembler être un petit problème, c’est un problème auquel les femmes font face depuis des siècles.

À l’époque médiévale, les hommes et les femmes avaient des « poches » qui étaient attachées autour de la taille, cachées sous les vêtements, et qui ressemblaient davantage à de petits sacs enjolivés. Mais au XVIIe siècle, les vestes et pantalons pour hommes étaient ornés de poches cousues directement dans le vêtement. Les femmes, d’un autre côté, n’arrêtaient pas de balancer ces petites bourses, les remplissant de toutes sortes de choses utiles comme du parfum, un peigne à petites dents, des lunettes, une boîte de bonbons ou une bouteille de gin. (Les deux derniers étant absolument essentiels les pochons des femmes).

Vers la fin du XVIIIe siècle, la mode féminine a changé : les tailles se resserrent, les silhouettes s’affinent, les poches se rétrécissent et les poches se rétrécissent, devenant parfois inexistantes. Le London Spectator a rapporté que la pensée commune était que les femmes « avaient déjà quatre bosses externes – deux seins et deux hanches – et qu’une poche d’argent à l’intérieur de leur robe ferait une cinquième bosse disgracieuse . Le célèbre créateur de mode Christian Dior a cimenté le patriarcat des poches en 1954 en affirmant que « les hommes ont des poches pour garder les choses, les femmes pour la décoration ».

Pour les femmes, il s’agissait (et il s’agit toujours) d’égalité. Les poches, contrairement aux sacs à main, sont des espaces privés et cachés. En limitant l’espace dans lequel les femmes peuvent garder les choses en sécurité et la mobilité des deux mains, nous limitons également leur capacité à « naviguer dans les espaces publics, à porter des écrits séditieux (ou simplement amoureux) ou à voyager sans être accompagnées ». Si vous pensez que cette idée est dépassée, pensez à la dernière fois qu’une femme a demandé à son petit ami, à un ami ou à une personne en pantalon d’homme de porter son téléphone/porte-feuille/clés lors d’une sortie.

Les femmes, on a le droit d’être en colère à ce sujet-là aussi ! Les données le prouvent.

Qu’est-ce qu’on veut ? Des poches fonctionnelles. Quand les voulons-nous ? MAINTENANT, mais comme il y a plusieurs siècles.

Génial cet article de The Pudding.

Publicités

2 commentaires »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.