Ce compagnon robot porté façon sac à dos donne au porteur deux mains fonctionnelles supplémentaires

Le designer syrien Yamen Saraiji a conçu un robot portable à deux bras qui agit comme une extension du corps humain.

Créé pendant les études doctorales de Saraiji à la Keio University Graduate School of Media Design au Japon, Fusion est un robot qui peut être porté comme un sac à dos, permettant au porteur d’utiliser deux bras supplémentaires télécommandés.

Les bras sont manœuvrés par un second utilisateur éloigné portant un casque de réalité virtuelle Oculus Rift et utilisant les contrôleurs tactiles portatifs de la plate-forme.

La « tête » du robot, qui regarde par-dessus l’épaule de l’utilisateur qui la porte, a deux caméras pour les yeux, capturant un flux en direct qui est transmis à l’opérateur.

Saraiji croit que l’invention pourrait être utile dans des situations où les gens veulent donner des instructions ou collaborer à distance.

« La communication efficace est un facteur clé dans les contextes sociaux et professionnels qui impliquent le partage des compétences et des actions de plus d’une personne « , dit une vidéo produite à propos de Fusion. « Cependant, il est parfois difficile de coopérer d’un point de vue différent dans des situations éloignées, lorsque les participants sont physiquement séparés.

« La fusion permet à deux personnes de partager le même point de vue, avec la capacité de reproduire le mouvement du corps d’un opérateur dans la mère porteuse. »

Les bras sont manœuvrés par un second utilisateur éloigné portant un casque d’écoute de réalité virtuelle Oculus Rift.
La vidéo montre Fusion aidant son porteur à assembler des blocs de construction et à démontrer les mouvements. Il montre aussi le robot donnant des coups de poing et de pouce vers le haut, en transmettant le renforcement non verbal positif du contrôleur et la complicité.

1 commentaire sur “Ce compagnon robot porté façon sac à dos donne au porteur deux mains fonctionnelles supplémentaires”

  1. Merci pour cet article. J’aimerais y apporter deux compléments.

    Premièrement, on peut se demander si l’emport du robot fusion ne pourrait être optimisé par l’usage d’un stabilisateur de brown et d’un ergosquelette-chaise.

    Un stabilisateur de brown est un harnais inventé par Garett Brown pour permettre le transport et la stabilisation d’une caméra lourde par un spécialiste à pied. On peut utiliser un stabilisateur de brown pour transporter n’importe quoi: une mitrailleuse (voir Vasquez dans Alien II) ou une phablette (harnais-gimbal, très populaire chez certains geek japonais). L’idée serait de fixer le robot fusion et une phablette sur la tige porteuse d’un stabilisateur de Brown ce qui permettrait au porteur de présenter le robot au poste de travail en recevant des instruction de l’opérateur.

    Grâce à un ergoquelette-chaise, par exemple un IP-14 de Noonee, non seulement le porteur supporterait plus facilement le poids de son équipement (environ 60kg) mais il pourrait le bloquer et se suspendre en station debout ou assise pendant que l’opérateur du robot l’actionne. Ce serait moins pénible et la stabilité du robot serait accrue pendant son utilisation.

    Pour ce qui est des déplacements longue distance, des tas d’option existent. Avec la configuration présentée plus, il est sans doute possible d’utiliser d’utiliser plus facilement les véhicules monoplaces tel que la chaise autopropulsé S-POD de Segway, la voiture pour paraplégique tel que l’Equal d’Absolute Design ou les MOTIV de Gordon Murray.

    Deuxièmement, le site Zabosu permet à ses clients (« les directeurs ») de louer des intérimaires (les « acteurs ») dont ils guident les actions à distance via leur smartphones. On peut donc imaginer que, dans le futur, des personnes astreintes à des TIG ou des intérimaires soient chargées de d’apporter chaque jour des robots fusion à différents endroits de leur agglomération pour permettre à un ou plusieurs opérateurs de les utiliser. Les utilisateurs seraient des particuliers ou des prestataires de missions publiques selon les situations.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.