Une éolienne capable de capter le vent dans n’importe quelle direction a remporté le prix James Dyson 2018 du Royaume-Uni.

L’éolienne O-Wind vise à capter l’énergie éolienne du centre-ville et à la transformer en électricité dans les villes qui luttent pour produire suffisamment d’énergie renouvelable pour une population croissante.

L’appareil portable et peu coûteux peut être fixé sur les côtés des bâtiments.

Les deux inventeurs ont dit qu’ils espéraient que l’énergie produite pourrait être branchée à la maison ou au réseau électrique.

L’énergie éolienne produit actuellement 4% de l’électricité mondiale. Mais les parcs éoliens ne peuvent capter que le vent « horizontal » et ont donc tendance à être situés dans les zones rurales pour cette raison.

Dans les villes, où le vent est plus multidirectionnel en raison des grands bâtiments et autres obstacles, ces systèmes sont complexes à utiliser.

Les inventeurs, Nicolas Orellana et Yaseen Noorani de l’Université de Lancaster, ont entrepris de résoudre le problème.

« Si nous pouvions trouver une solution adaptée à la moitié de la population mondiale qui vit en ville, nous pourrions donner à ces personnes la possibilité de produire leur propre énergie et de contribuer à l’environnement », a expliqué M. Noorani.

M. Orellana s’est inspiré du rover martien Tumbleweed de la Nasa, conçu pour rouler à la surface de la planète afin de mesurer les conditions atmosphériques, mais qui a finalement échoué parce qu’il ne pouvait faire face aux conditions difficiles.

Il a eu son moment d’eurêka quand il s’est rendu compte que « la technologie de l’énergie éolienne ne peut actuellement capturer que le vent horizontal.

La turbine O-Wind est un dispositif sphérique de 25 cm qui repose sur un axe fixe. La structure géométrique de ses ouvertures signifie qu’il tourne quand le vent le frappe de n’importe quelle direction.

Cette énergie éolienne transforme l’appareil qui déclenche un générateur qui, à son tour, convertit l’énergie éolienne en électricité.

La prochaine étape de son développement se concentrera sur la recherche de moyens de le construire pour qu’il soit assez bon marché pour que n’importe qui puisse l’acheter.

« Les éoliennes actuelles coûtent cher à installer, ce qui signifie qu’elles ne sont souvent achetées et détenues que par des sociétés privées », a déclaré M. Orellana.

« En utilisant des matériaux peu coûteux et durables comme le plastique recyclé, nous espérons produire l’éolienne O-Wind à faible coût, ce qui permettra de la vendre à un prix accessible à tous. »

Le prix annuel James Dyson du Royaume-Uni récompense les jeunes ingénieurs pour leurs projets innovants, en leur offrant 2 000 £ pour lancer le développement de leurs produits.

De là, l’équipe peut progresser sur la scène internationale de la compétition où elle peut concourir pour un prix de 30 000 £.

Sir Kenneth Grange, le président des juges a dit : « J’ai été captivé par la simplicité de la conception, par rapport à l’énorme ambition de rivaliser dans le secteur des énergies renouvelables.

« Le développement de moyens d’intégrer la durabilité dans la société est un défi important qui laissera les ingénieurs perplexes pendant des siècles, et ces innovateurs se révèlent prometteurs en tant que pionniers précoces.

Publicités

1 commentaire »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.