Chris Perani utilise la macrophotographie pour capturer les détails microscopiques que l’on trouve sur les ailes des papillons, comme les poils multicolores et les écailles iridescentes.

Pour photographier avec une telle précision, le photographe utilise un objectif de microscope 10x fixé à un objectif 200mm, ce qui présente une profondeur de champ quasi inexistante. « L’objectif ne doit pas être déplacé de plus de 3 microns par photo pour obtenir une mise au point sur l’épaisseur du sujet qui peut atteindre 8 millimètres « , explique Perani à Colossal. « Cela donne 350 expositions qui doivent être composées ensemble. » Au total, cela représente 2 100 expositions distinctes combinées en une seule image. Pour des observations plus détaillées des ailes de papillons, visitez le site Web de Perani.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.