Il n’y a pas de place pour l’intimidation, le bullying, sur Instagram, a dit Adam Mosseri, dans un communiqué. En l’honneur du Mois national de la prévention de l’intimidation et du harcèlement aux États-Unis, de la prochaine Semaine contre l’intimidation au Royaume-Uni et des efforts de lutte contre l’intimidation dans le monde entier, Instagram a réagi en proposant de nouveaux outils pour « répandre la bienveillance » sur la plateforme.

« Si les gens voient ce genre de comportement blessant sur notre plateforme, ils peuvent le signaler, et nous supprimons tout contenu qui viole nos directives.

Mais l’intimidation en ligne est complexe, et nous savons qu’il nous reste encore du travail à faire pour limiter davantage l’intimidation et répandre la bienveillance sur Instagram. C’est pourquoi nous annonçons aujourd’hui nos plus récents outils pour aider à combattre le harcèlement, y compris une nouvelle façon d’identifier et de signaler toute forme d’intimidation sur les photos. Nous introduisons également un effet de caméra pour aider à diffuser de la positivité et des contenus sains dans les Stories. En tant que nouveau chef d’Instagram, je suis fier de m’appuyer sur notre engagement à faire d’Instagram une communauté aimable et sécuritaire pour tous. »

Détecter l’intimidation en photos

Bien que la majorité des photos partagées sur Instagram soient positives et apportent de la joie aux gens, il arrive qu’une photo soit partagée de façon désagréable ou importune. Avec la technologie de l’apprentissage automatique, l’AI va détecter de façon proactive les cas d’intimidation sur les photos et leurs légendes et les envoyer à l’équipe des opérations communautaires pour examen.

Ce changement aidera à identifier et à éliminer beaucoup plus de publications heurtantes – et il s’agit d’une prochaine étape cruciale puisque de nombreuses personnes qui subissent ou observent de l’intimidation ne le signalent pas.

Bien sûr, il s’agit d’aider et protéger les plus jeunes membres de la communauté, car les adolescents sont plus nombreux que les autres à être victimes d’intimidation en ligne. Cette nouvelle technologie a commencé à être déployée et continuera de l’être au cours des prochaines semaines.

Filtre des commentaires d’intimidation sur les vidéos Live

Il y a quelques mois, un filtre de commentaires avait été mis en place pour lutter contre l’intimidation afin de détecter et de cacher de façon proactive les commentaires provenant de Feed, Explore et Profile. Ce filtre et désormais appliqué aux commentaires sur les vidéos en direct pour « assurer que Live reste un endroit sûr et amusant pour communiquer authentiquement avec vos amis et centres d’intérêt ». Ceci est maintenant disponible pour toutes les vidéos en direct.

Le Kindness Camera Effect

En collaboration avec Maddie Ziegler, auteure, danseuse et comédienne adolescente à succès du New York Times, Instagram a lancé un kindness Camera Effect pour diffuser la positivité. Maddie s’élève contre l’intimidation en ligne depuis qu’elle a commencé à en faire l’expérience et est l’une des nombreuses personnes de la communauté qui utilisent Instagram pour promouvoir la positivité.

Si vous suivez Maddie, vous aurez l’effet caméra automatiquement. Glissez pour ouvrir l’appareil photo, appuyez sur l’icône du visage en bas et choisissez le nouvel effet de l’appareil photo. En mode selfie, les coeurs rempliront l’écran – et vous serez encouragé à marquer un ami que vous voulez soutenir. Votre ami recevra un avis l’informant que vous l’avez mentionné dans votre Story. Ils peuvent le partager avec leur propre story ou utiliser l’effet de la caméra pour « répandre la gentillesse » à quelqu’un d’autre. Si vous passez à la caméra de recul, vous verrez une superposition de commentaires en plusieurs langues. Si vous n’êtes pas un adepte de Maddie mais que vous voyez quelqu’un d’autre avec l’effet, appuyez sur « essayer » pour l’ajouter à votre appareil.

Pour en savoir plus sur ces effets de caméra, cliquez ici.

La question qui gratte un peu : que signifie le harcèlement sur une plateforme, car a priori, nous sommes touchés par des contenus de personnes qu’on a choisit de suivre, et si nous sommes heurtés par un contenu « too much » pour nous, il suffit de ne plus suivre ce contact.

C’est en réalité le système de suggestions de « comptes similaires » à celui que vous venez de suivre qui est défaillant.

Par exemple : je suis beaucoup d’artistes dessinateurs, parfois il y a des représentations d’amour originales, en suivant des comptes « similaires » je suis tombée sur des dessinateurs pornographiques, sans intermédiaire d’oeuvres érotiques.
J’ai simplement supprimé ces comptes.

Je serai en revanche en faveur de filtres anti fautes d’orthographe 🙂

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.