Un matériau conçu par les ingénieurs chimistes du MIT peut réagir avec le dioxyde de carbone de l’air pour croître, se renforcer et même se réparer. Le polymère, qui pourrait un jour être utilisé comme matériau de construction ou de réparation ou comme revêtement de protection, transforme continuellement le gaz à effet de serre en un matériau à base de carbone qui se renforce lui-même.

La version actuelle du nouveau matériau est une substance synthétique semblable à un gel qui exécute un processus chimique semblable à celui qui consiste à incorporer le dioxyde de carbone de l’air dans les tissus en croissance des plantes (la photosynthèse). Le matériau pourrait, par exemple, être transformé en panneaux d’une structure légère qui pourraient être expédiés sur un chantier de construction, où ils durciraient et se solidifieraient par simple exposition à l’air et au soleil, économisant ainsi de l’énergie et des frais de transport. Tout cela sans avoir besoin de chaleur, de lumière ultraviolette ou d’autres réactions spéciales comme celles que vous voyez avec les produits auto-guérissants existants :

Les chercheurs ont isolé des chloroplastes avant cela, mais ces composants organiques ont tendance à cesser de fonctionner quelques heures après leur retrait d’une plante. L’équipe les a rendus plus utilisables en prolongeant considérablement leur durée de vie.

Il y a encore du travail à faire, comme remplacer les chloroplastes par des catalyseurs artificiels qui pourraient avoir un effet similaire. Les applications potentielles sont cependant déjà claires. Vous pourriez utiliser le polymère comme un matériau de construction qui se fixe tout en contrant les émissions excessives de CO2. Il peut aussi servir de revêtement pour d’autres produits. Et cela pourrait même être économique – les équipes de construction pourraient expédier le matériau sous forme liquide et en faire des panneaux solides sur le chantier. L’étalement urbain serait toujours un problème après cela, mais cette découverte pourrait avoir ses avantages pour la planète.

MIT

Endgaget

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.