Trois hommes souffrant de lésions graves de la moelle épinière ont marché pour la première fois depuis des années après avoir reçu une stimulation électrique ciblée de la moelle épinière.

Avancée : Les lésions de la moelle épinière peuvent réduire considérablement l’amplitude des mouvements d’une personne ou entraîner une paralysie complète des jambes. Dans deux nouveaux articles publiés dans Nature et Nature Neuroscience, des chercheurs décrivent l’implantation de stimulateurs électriques dans la moelle épinière endommagée de trois hommes qui avaient tous une paralysie partielle ou complète de la jambe inférieure. Les stimulateurs délivraient ensuite des impulsions électriques ciblées en même temps que la marche du patient.

Les patients portaient une série de capteurs sur leurs jambes et leurs pieds qui communiquaient sans fil avec les stimulateurs lorsqu’ils commençaient à marcher. En moins d’une semaine, les hommes ont pu quitter le tapis roulant et marcher sur le sol avec une stimulation électrique continue. Après quelques mois, ils ont retrouvé la capacité de marcher sans aucune stimulation électrique.

Au bon endroit, au bon moment : Les auteurs croient que leur succès est dû au fait que les implants sont administrés par impulsions ciblées et programmées, ce qui aide les patients à avoir l’impression que les signaux proviennent de leurs jambes. Des études antérieures sur la stimulation ont administré des impulsions d’une manière qui rendait difficile pour les patients la perception correcte de leurs membres.

Progrès : L’article fait suite à une autre avancée en septembre, au cours de laquelle des chercheurs ont commencé à tester un stimulateur électrique implanté et ont permis avec succès à un homme paralysé de marcher le long d’un terrain de football. Maintenant que l’approche a été validée chez plusieurs personnes, on espère qu’elle mènera au développement de neurotechnologies similaires.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.