Créé par Giulio Barresi à l’ECAL (Unité de conception des médias et des interactions), Connected Tools est une série d’objets qui explorent des rituels alternatifs qui pourraient conduire à une consommation plus raisonnable des technologies mobiles. Contrairement aux solutions logicielles (mise à jour iOS 12 d’Apple), ces périphériques matériels sont conçus pour créer une distance physique entre les smartphones et l’utilisateur.

Le premier outil de la collection Connected Humans est x01 Focus Tool, conçu pour aider les utilisateurs à être moins distraits par la quantité massive de notifications qu’ils reçoivent quotidiennement sur leur téléphone. Il bloque et supprime activement les notifications inutiles avant même qu’elles n’aient le temps de s’afficher. Focus Tool peut également être programmé pour être moins nuisible à ces distractions selon le degré d’occupation de l’utilisateur.

Le deuxième outil est l‘outil de sensibilisation x02, dispositif qui suit le temps passé sur le dispositif en utilisant un objectif pour la journée. Les utilisateurs peuvent essayer de passer moins de temps sur leurs écrans et de battre les scores de leurs amis.

Le troisième et dernier outil est xO3 Social Tool, conçu pour les restaurants, aide les utilisateurs à s’impliquer davantage dans le moment présent et avec les gens autour d’eux – en plus de charger leurs téléphones.

x01 Focus Tool fonctionne sur la puce Adafruit Feather NRF52 BLE, prenant en charge les services ANCS (Apple Notification Center Services). Il inclut un bouton de roue sur mesure, basé sur un potentiomètre sans limite et des contacts magnétiques, permettant une transition en douceur entre chaque mode. La rétroaction visuelle est fournie par une seule DEL, indiquant le niveau de charge de la batterie (flash continu = batterie faible), ou le mode de mise au point en cours.
L’appareil comprend également un retour haptique grâce à un moteur vibrant 3.3V et est alimenté par un Lithium-ion 145’00 mAh pour une autonomie longue durée.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le design est réalisé à l’aide d’un tube en acier inoxydable, fermé par un capuchon imprimé en 3D, une bande de mousse pour une manipulation facile et sûre et un bouton de roue imprimé en 3D pour enfermer le potentiomètre – le tout poncé pour une finition lisse. Le logiciel a été construit sur l’exemple Adafruit ANCS arduino, et la puce Nordi NRF52 BLE est similaire à celles utilisées dans les montres intelligentes. Il intègre nativement la communication entre le périphérique iOs et la puce. Aucun logiciel n’a été développé pour la communication entre l’appareil iOS et la carte. Il utilise la communication BLE locale. L’utilisateur n’a qu’à coupler le périphérique avec le périphérique iOS dans les préférences. Le protocole ANCS oblige les iOS développés à classer leur application dans certaines catégories (Social, Location, Rappel, Fitness, Finance & Business, etc.). Chaque catégorie a un code. En fonction du niveau de mise au point demandé par l’utilisateur, les notifications avec un certain type de code seraient marquées comme « lues » par la puce Adafruit NRF52 BLE. Ce qui entraînerait la suppression de la notification de l’écran de blocage / du centre de notification.
(Note : la communication BLE ANCS ne prend en charge que 20 notifications à la fois. Si le centre de contrôle contient plus de 20 notifications, la carte n’est pas capable de gérer correctement les notifications.)

↑ La réalisation de x01 Focus Tool

x02 L’outil de sensibilisation fonctionne avec le module de développement ESP32 et utilise deux moteurs pas à pas de 12 V entraînés par deux easy Drivers. Un encodeur CUI pour moteur pas à pas est également inclus pour surveiller le déplacement de l’utilisateur – un affichage alphanumérique quadruple Adafruit comme rétroaction visuelle, puis un bouton-poussoir lisse pour naviguer entre les différents modes – un bouton d’alimentation à l’ancienne, ainsi qu’une DEL d’état de puissance. Le boîtier est constitué de plaques de plexiglas noir de 3 mm découpées au laser et recouvertes de plaques en alliage d’aluminium 6082 de 1,5 mm d’épaisseur. Les plaques d’aluminium ont été vissées avec des vis PZ2 dans le plexiglas, donnant un aspect industriel. Une application Swift iOS a été développée pour vérifier chaque fois que l’utilisateur utilise son téléphone. La technique utilisée consistait à vérifier si le porte-clés avait été déverrouillé toutes les 10 secondes. Le porte-clés s’ouvre lorsque le téléphone est déverrouillé par l’utilisateur et reste ouvert pendant 10 secondes. Pour pouvoir exécuter l’application en arrière-plan, les services de localisation doivent toujours rester activés, bien que la localisation ne soit pas du tout utilisée dans le projet. C’est une limitation de l’iOS. L’application télécharge le temps passé au téléphone dans une base de données. Deux valeurs sont mémorisées : la performance réelle et la performance moyenne. L’ESP32 se connecte à Internet et télécharge les performances réelles et moyennes. Les utilisateurs peuvent alors vérifier les résultats à l’écran et les comparer visuellement avec leur objectif grâce aux pendentifs.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

↑ La réalisation de l’outil de sensibilisation x02

La réalisation de x03 Social Tool

Module de charge sans fil, deux photorésistances pour détecter l’état de charge du module de charge, deux LED pour la rétroaction de l’utilisateur (fondu = prêt à charger, clignotant = téléphone enlevé pendant le repas, fondu = le téléphone est maintenant en charge). Chaque unité a été chargée séparément afin d’éviter tout bruit de puissance excessif. L’appareil est fabriqué avec des plaques de plexiglas noir de 3 mm découpées au laser et recouvertes de plaques en alliage d’aluminium 6082 de 1,5 mm d’épaisseur. Du fait que certaines plaques d’aluminium ont été découpées CNC pour fournir une précision supplémentaire entre les plus petites pièces, l’alliage 6082 était nécessaire pour assurer une découpe optimale. L’ESP32 enregistre l’heure à laquelle le téléphone est hors du socle pendant le repas et le télécharge sur un serveur. Enfin, une imprimante thermique collecte les données et imprime un ticket avec des informations relatives au pourcentage de temps passé au téléphone pendant le repas.

Pour plus d’informations sur le projet, veuillez consulter la page du projet ci-dessous.

roject Page | Giulio Barresi | ECAL

Crédits : Giulio Barresi (projet), Noé Cotter (photographie), Alix Chauvet (illustration) avec le soutien d’Alain Bellet, Cyril Diagne, Christophe Guignard, Gael Hugo (professeurs de l’ECAL)

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.