L’application a fait équipe avec la créatrice de chaussures britannique Charlotte Olympia sur Uber Shoes – un accompagnement à la mode pour le service de taxi qui pourrait signifier qu’il n’y aura plus besoin de marcher pour faire son shopping de chaussures de créateurs (on ne peut pas dire que ce soit un besoin élémentaire satisfait, mais clairement un snobisme…).

Chaque paire de chaussures £695 ($911) – disponible exclusivement chez Harvey Nichols à Londres – inclut £500 ($655) de crédit Uber, échangeable contre tous les services Uber.

La chaussure est dotée d’une plateforme ultra haute et ultra brillante, ce qui en fait une chaussure de fête parfaite. « La devise de ma marque est  » Plus le talon est haut, mieux vous vous vous sentez « , a déclaré Olympia (sachant que c’est clairement le style le plus inconfortable). « Et maintenant, vous pouvez avoir la garantie qu’on s’occupera de vous et de vos chaussures de dancefloor quand vous irez d’une fête à l’autre pour la saison des fêtes, avec la touche pratique d’une application. »(puisqu’on ne peut pas clairement pas marcher avec !)

La première incursion d’Uber dans le monde de la mode est malgré tout une initiative promotionnelle futée qui s’inscrit dans la tendance plus large des partenariats inattendus et de la collaboration intersectorielle. En octobre 2018, Adidas s’est associé à Transport for London pour créer une paire de baskets avec un crédit Oyster gratuit de 80 £ (105 $) : ce qui pour le coup est vraiment génial !

D’autres collaborations ont mis en lumière les perspectives de la « mode open-source« , avec les partenariats les plus médiatisés de cet été – dont le comité consultatif Crystals x Wikipedia et Nike x Anna Wintour – prouvant que les consommateurs sont de plus en plus attirés par les offres non spécialisées.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.