Entre 2000 et 3000 facettes, une bague dessinée par Jony Ive d’Apple et le célèbre designer industriel Marc Newson sera taillée au laser à partir d’un seul diamant. La pierre sera produite (à partir d’un matériau certifié neutre en carbone, à l’aide d’une technologie brevetée) par la Diamond Foundry de San Francisco et la bague sera fabriquée sur mesure pour le gagnant de l’enchère caritative (RED) au salon Design Miami cette année. Sotheby’s estime qu’il se vendra entre 150 000 $ et 250 000 $.

L’équipe de Diamond Foundry a été confrontée à un nouveau défi : créer un bloc de diamant avec les dimensions nécessaires et être poli dans une bague de cette taille. Il n’existait pas de plaque de base des dimensions requises et aucun diamant extrait de la terre ne serait suffisamment pur pour permettre la croissance d’un diamant brut de cette taille.

Pour ce faire, il fallait amener les dix premiers atomes d’une couche à croire qu’un certain métal rare est un diamant, que ces atomes s’assembleraient en véritable diamant et permettraient la création de blocs de diamant d’une taille sans précédent auparavant. Ce processus n’était pas considéré comme possible auparavant. Grâce à ce procédé et à la technologie du réacteur à plasma de Diamond Foundry, nous avons réussi à créer les premiers blocs de diamants de la taille requise pour ce projet de conception.

Après cela, la logistique de la taille et du polissage d’une pierre de cette taille a dû être établie – une tâche qui a mis au défi le maître tailleur anversois de Diamond Foundry, qui a poli certains des plus gros diamants du monde. La forme et le modèle de la pierre finie sont révolutionnaires puisqu’il n’y avait pas de directives, les tailleurs devront la créer à partir de zéro et les outils personnalisés devront être commandés chez un fournisseur d’outils diamantés spécialisé en Belgique.

Le bloc de diamants sera facetté de plusieurs milliers de facettes, dont certaines sont aussi petites que plusieurs centaines de micromètres. L’anneau intérieur est découpé en forme de cylindre pour obtenir la douceur désirée à l’aide d’un jet d’eau d’un micromètre d’épaisseur à l’intérieur duquel un faisceau laser est coulé. L’anneau fini aura entre 2000 et 3000 facettes qui n’ont jamais été vues auparavant sur une seule pièce.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.