Le Disneyland au Japon, prévu pour 2020, se veut ultra-réaliste

Disneyland est un paradis pour les passionnés d’animation qui veulent s’amuser avec les manifestations physiques de leurs films préférés. D’ici 2020, son parc d’attractions au Japon a l’intention de porter le réalisme de ces attractions à un niveau supérieur avec une armée de nouveaux animatronics inspirés par les personnages de la Belle et la Bête. Ces robots sont si réalistes qu’ils ressemblent à de l’infographie au lieu d’une figurine faite d’acier et de caoutchouc.

Disney a dévoilé ses progrès sur ce qui sera l’attraction Beauty and the Beast ride, où les spectateurs monteront dans des tasses à thé pendant que des personnages animés de type danseront et chanteront sur une scène. Tout cela a été rendu possible grâce aux « Imagineers« , une équipe d’ingénieurs, d’architectes et d’artistes spécialisés dans la recherche et le développement de ses parcs à thèmes. Disney possède cette division depuis les années 1950, mais la technologie moderne et la collaboration entre équipes ont permis d’obtenir des résultats aussi impressionnants.

disney animatronics 

« Nous travaillons avec les studios d’animation de Walt Disney pour obtenir leur modèle et leur animation, puis notre équipe les conçoit, les construit et les programme en utilisant l’animation des studios « , explique Liana Zorn, directrice technique de la création Imagineering.

Ce projet consistait à traduire les anciennes animations du film original la Belle et la bête de 1991, réalisé à l’aide du système CAPS (Computer Animation Production System), en logiciels plus modernes, comme Maya ou le logiciel exclusif Presto de Disney. Les Imagineers étaient alors chargés de créer ce qui était à l’écran dans la vie réelle. Il s’agit de créer un squelette d’acier contrôlable pour les personnages et d’en développer les détails en sculptant divers matériaux et en les fixant sur le cadre.

Cette nouvelle attraction ne sera pas ouverte avant 2020, mais maintenant que Disney a révélé sa nouvelle génération d’animatroniques réalistes, il ne devrait pas tarder à les voir dans ses autres parcs thématiques. Il y a onze Disneylands dans le monde, si celui du Japon est un succès, nous nous attendons à ce que tous les onze puissent bientôt avoir leur propre version du prochain tour de la Belle et la bête.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.