Cet horloger décrypte les montres à mouvement suisse et japonais

Si les montres vous intéressent, découvrez les différents mouvements utilisés ici.

MOUVEMENT ÉLECTRONIQUE À QUARTZ KINÉTIQUE
(un système rendu célèbre par la marque japonaise Seiko qui lui a donné ce nom : Kinetic, en référence au mouvement cinétique qui caractérise le fonctionnement des mouvements automatiques.)

MOUVEMENT ÉLECTRONIQUE À QUARTZ SOLAIRE

MOUVEMENT ÉLECTRONIQUE À QUARTZ

MOUVEMENT MÉCANIQUE À REMONTAGE AUTOMATIQUE
(Aussi appelés mouvements automatiques, c’est une variante des mouvements mécaniques à remontage manuel. Ceux-ci emmagasinent de l’énergie grâce aux mouvements naturels du poignet du porteur de la montre grâce à l’ajout d’un rotor (aussi appelé masse oscillante) qui remonte le ressort principal de manière perpétuelle, un système inventé par Rolex en 1930.)

MOUVEMENT MÉCANIQUE À REMONTAGE MANUEL
(Souvent appelés mouvements manuels, les mouvements mécaniques à remontage manuel sont les plus anciens types de mouvements horlogers jamais fabriqués, tirant leurs origines du XXVIème siècle. C’est pourquoi la plupart des montres anciennes en sont équipées. )

Et découvrez quel mouvement entre le Japonais et le Suisse est le meilleur : ici.

1 commentaire sur “Cet horloger décrypte les montres à mouvement suisse et japonais”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.