Voici un premier aperçu du slideshow le plus attendu de la Silicon Valley.

C’est encore une fois cette période de l’année, lorsque Mary Meeker sort son rapport très attendu sur les tendances d’Internet pour la foule qui assiste à la Code Conference à Rancho Palos Verdes, Californie. Cette année, le partenaire de Kleiner Perkins Caufield & Byers a publié 294 slides, couvrant aussi bien le comportement avec les smartphones aux États-Unis que la concurrence des entreprises technologiques en Chine.

Voici quelques extraits (et à la fin le lien pour toute la retranscription) :

  • 2017 a été la première année au cours de laquelle les livraisons de smartphones n’ont pas augmenté du tout. Comme de plus en plus de gens dans le monde deviennent propriétaires de smartphones, la croissance a été de plus en plus difficile à obtenir. Il en va de même pour la croissance des utilisateurs d’Internet, qui a augmenté de 7 % en 2017, contre 12 % l’année précédente. Avec plus de la moitié du monde en ligne, il reste moins de personnes à connecter.
  • Cependant, les gens continuent d’augmenter le temps qu’ils passent en ligne. Les adultes américains ont consacré 5,9 heures par jour aux médias numériques en 2017, contre 5,6 heures l’année précédente. Environ 3,3 de ces heures ont été consacrées au mobile, qui est responsable de la croissance globale de la consommation de médias numériques.
  • Malgré les sorties très médiatisées des iPhones et des Samsung Galaxy Notes à 1 000 $, le prix de vente moyen mondial des smartphones continue de baisser. La baisse des coûts contribue à stimuler l’adoption des smartphones dans les marchés moins développés.
  • Les paiements mobiles sont de plus en plus faciles à effectuer. La Chine reste le leader mondial de l’adoption des paiements mobiles, avec plus de 500 millions d’utilisateurs actifs de paiements mobiles en 2017.
  • Les produits à commande vocale comme Amazon Echo décollent. La base installée de l’Echo aux États-Unis est passée de 20 millions au troisième trimestre de 2017 à plus de 30 millions au quatrième trimestre.
  • Les entreprises technologiques sont confrontées à un « paradoxe de la vie privée« . Ils sont pris entre l’utilisation des données pour offrir de meilleures expériences aux consommateurs et la violation de leur vie privée.
  • Les entreprises de technologie représentent une part de plus en plus importante du marché américain. En avril, elles représentaient 25 % de la capitalisation boursière américaine. Elles sont également responsables d’une part croissante des dépenses de R&D et d’immobilisations des entreprises.
  • La croissance des ventes en e-commerce continue de s’accélérer. Elle a augmenté de 16 % aux États-Unis en 2017, contre 14 % en 2016. Amazon prend une plus grande part de ces ventes à 28% l’an dernier. Inversement, les ventes au détail physiques continuent de baisser.
  • La haute technologie est en concurrence sur d’autres fronts. Google s’étend d’une plate-forme de pubs à une plate-forme de commerce via Google Home Ordering. Pendant ce temps, le géant du e-commerce Amazon se lance dans la publicité.
  • Les gens dépensent davantage pour les soins de santé, ce qui signifie qu’ils devront peut-être se concentrer davantage sur la valeur. Meeker demande : « Les forces du marché finiront-elles par faire baisser les prix des soins de santé pour les consommateurs ? » Attendez-vous à ce que les entreprises de soins de santé offrent des expériences de vente au détail plus modernes, avec des bureaux plus pratiques, des transactions numérisées et des services pharmaceutiques sur demande.
  • La vitesse de la disruption technologique s’accélère. Il a fallu environ 80 ans aux Américains pour adopter le lave-vaisselle. L’Internet grand public s’est banalisé en moins d’une décennie.
  • Attendez-vous à ce que la technologie perturbe également notre façon de travailler. Tout comme les Américains sont passés de l’agriculture aux services dans les années 1900, les types d’emplois seront de nouveau en mutation. Cette fois, attendez-vous à ce qu’un plus grand nombre d’emplois sur demande et liés à Internet prédominent.
  • Les leaders de l’Internet comme Google et Amazon offriront davantage de plates-formes de services d’intelligence artificielle à mesure que l’intelligence artificielle deviendra une part plus importante des dépenses des entreprises.
  • La Chine rattrape son retard en tant que plaque tournante des plus grandes sociétés Internet du monde. Actuellement, la Chine abrite 9 des 20 plus grandes sociétés Internet du monde par capitalisation boursière alors que les États-Unis en ont 11. Il y a cinq ans, la Chine en comptait 2 et les États-Unis 9.
  • L’immigration demeure importante pour les entreprises technologiques américaines. Plus de la moitié des entreprises technologiques les plus appréciées aux États-Unis sont fondées par des immigrants de première ou de deuxième génération. Uber, Tesla, WeWork et Wish ont tous des fondateurs de première génération.

Ici le slideshow :

Toute la retranscription ici.

Publicités

1 commentaire »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.