La Federal Trade Commission envisage d’imposer une amende « record » à Facebook pour les atteintes à la vie privée commises par l’entreprise dans l’affaire Cambridge Analytica, rapporte le Washington Post. Et la pénalité pourrait être la plus élevée jamais infligée par l’agence à une entreprise de technologie.

La FTC enquête sur Facebook depuis mars à la suite des révélations selon lesquelles le géant des médias sociaux a transmis les données personnelles de millions de ses utilisateurs à la société de conseil en données politiques Cambridge Analytica (Trump-connected) sans l’autorisation des utilisateurs.

Le rapport du Post cite trois personnes au courant des discussions. Dans le passé, la FTC n’a pas imposé plus de 22,5 millions de dollars d’amende à une entreprise de technologie qu’elle n’en a infligé à Google en 2012. Certains ont souligné à juste titre que ce montant est un coût marginal pour Google.

Facebook a promis à la FTC en 2011, sous la forme d’un décret de consentement, qu’elle obtiendrait l’autorisation explicite des utilisateurs avant de partager leurs données personnelles avec un tiers.

L’affaire de Cambridge Analytica s’est avérée n’être que le premier d’une série de scandales en matière de protection de la vie privée impliquant Facebook. Un rapport du New York Times de novembre dépeignait une entreprise qui se souciait beaucoup plus d’ajouter des utilisateurs, d’amasser leurs données et de monétiser ces données de façon plus rentable que de respecter la vie privée de ses clients. Et Facebook a permis à ses utilisateurs d’être soumis à une campagne russe massive et coordonnée pour faire basculer la course présidentielle de 2016 vers Donald Trump en incitant les électeurs de droite et en persuadant insidieusement les électeurs de Hillary Clinton à rester chez eux le jour du scrutin.

Plus que toute autre entreprise, Facebook a porté la question de la protection des données personnelles à l’attention des législateurs de Washington, qui font maintenant circuler des projets de loi établissant des règles strictes sur la façon dont les entreprises américaines doivent protéger les données des utilisateurs. Certains des projets de loi en circulation confèrent des pouvoirs supplémentaires à la FTC pour créer des règles supplémentaires et prendre des mesures d’exécution.

Publicités

1 commentaire »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.