Les visages en bois pixélisés de Gil Bruvel révèlent des explorations abstraites de couleurs lorsqu’ils sont exposés au verso

Pour ses sculptures figuratives inhabituelles, l’artiste Gil Bruvel divise des longueurs de bois d’œuvre en bâtonnets maniables qu’il arrange et peint dans des tons clairs de bleus, de verts et de rouges. D’un côté, les pièces de bois se configurent en visages au repos dans des expressions pacifiques, tandis que de l’autre, elles restent confuses et abstraites.

Les sculptures pixélisées apparaissent comme des pièces sophistiquées de pin art tridimensionnel qui révèlent des images permanentes de visages, au lieu d’impressions temporaires d’un nez ou d’une main. Des pièces de la série, Bending the Lines, seront exposées sur le stand de la Galerie Federic Got dans le cadre de l’exposition LA Art du 23 au 27 janvier 2019. Vous pouvez voir plus de sculptures de Bruvel sur son site web et Instagram.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.