Qu’est-ce qu’un User Persona et en quoi est-il pertinent pour l’UX ?

L’UX est selon moi, fascinant : cette pratique mêle conception, design, et psychologie. Oui psychologie ! Seuls quelques arrogants vous diront que « en mode start-up t’as pas pas le temps de faire ça, tu bootstrap

Qu’est-ce qu’un User Persona ?

Un User Persona est un archétype hypothétique d’un profil d’utilisateur réel en fonction de leurs attentes, besoins, objectifs et comportements observés.

D’un point de vue personnel, un user persona simplifie les attentes, suggère quelques pistes de résolution et, éventuellement, m’aide à obtenir une expérience utilisateur potentiellement meilleure.

Dans le processus UX de conception de produit standard, comment ne peut-on pas se poser les questions suivantes….

  1. Pour quoi faire de la conception ?
  2. Pour qui concevons-nous ?

L’utilisateur Persona répond et documente ce dernier dans les moindres détails.

Bien qu’ils représentent des personnages fictifs, leur compréhension et leur représentation sont souvent (et devraient être) basées sur les idées clés des utilisateurs.

Si vous ne parlez pas à vos clients, comment saurez-vous comment parler à vos clients ?

~Will Evans

Alan Cooper est souvent reconnu comme le père du User Persona, l’une des plus importantes stratégies de conception d’expérience utilisateur élaborées au milieu des années 80. Cooper a écrit un récit intéressant sur l’origine de Personas, notamment en travaillant sur « Plan*It », un programme de gestion de projet.

J’écrivais un programme de parcours-critique de gestion de projet que j’ai appelé « Plan*It. » Au début du projet, j’ai interviewé sept ou huit collègues et connaissances qui étaient susceptibles d’utiliser un programme de gestion de projet. En particulier, j’ai parlé longuement avec une femme nommée Kathy qui travaillait chez Carlick Advertising… Kathy a été la base de mon premier personnage primitif.

En savoir plus sur l’origine des personnages.

Pourquoi un User Persona est-il pertinent ?

Réponse courte, en particulier à l’arrogant du début :

Vous n’êtes PAS l’utilisateur

La plus ancienne brèche dans la conception est peut-être de concevoir le produit que vous aimeriez utiliser vous-même.

Réponse longue : ce type de feedback tiers permet d’ouvrir ses horizons (les gens pensent différemment de nous et c’est bien, car des fois ils ont raison !), et je crois personnellement que nous arrivons dans l’ère de l’Hypothèse (qui englobe celui de l’algorithme) dans laquelle tester en virtuel avant de créer permet de limiter les erreurs.

Les deux effets de faux consensus communs à la conception de l’expérience utilisateur se concentrent soit sur soi-même, soit sur un premier plan géant ayant fait ses preuves, comme étant l’ensemble ultime de croyances sur lequel travailler.

Des exemples d’Apple et de Google en tête de liste !

La plupart croient que si Apple et Google ont pris une route UX, c’est la meilleure façon UX pour chaque produit possible.

Tous les produits ont des personnalités, des offres et des objectifs uniques – les utilisateurs sont également uniques. Il est impératif d’étudier ces utilisateurs et de cartographier leurs parcours habituels, leurs modes de vie, leurs comportements et plus encore, afin de pouvoir créer quelque chose qui leur soit destiné. Pas le nôtre !

Chacun a des émotions différentes, et agissent en fonction de ces sentiments.

Pensez à ce schéma : mon ampoule a grillé dans ma salle de bain (problème urgent), je dois trouver une solution rapide et pas compliquée pour la réparer et remettre la lumière pour pouvoir me voir dans la salle de bain : l’action que je ferai dans ce but (la solution > le produit conçu est une plateforme de vente et de livraison) devra être la promesse de la résolution de mon problème, et si tout se passe je garderai une expérience positive et repenserai à cette solution pour une prochaine fois, ou pour un autre besoin.

Nous avons tendance à être distraits par les voix dans notre tête qui nous disent à quoi devrait ressembler le dessin.

~Michael Bierut

Le User Persona est un excellent moyen de rationaliser ces résultats et découvertes sur vos segments d’utilisateurs cibles. C’est comme une liste de contrôle de ce qui fonctionne et de ce qui ne fonctionne pas avec les utilisateurs. L’une des principales idées à retenir des User Personas est d’établir la compréhension du sujet actuel d’un utilisateur (ou d’un segment).

Si vous avez été mandaté pour un projet UX avec un groupe important d’utilisateurs en tant qu’influenceurs de médias sociaux et que les fondateurs étaient absolument sûrs que leurs cibles clés sont uniquement les influenceurs de médias sociaux vedettes, quelles sont les questions que vous allez poser aux utilisateurs ?

De plus, au fur et à mesure que vous terminez la recherche et que vous créez des User Personas, vous observez des faits flagrants !

  1. Presque personne ne comprend le terme  » influenceurs « .
    Les utilisateurs sont pour la plupart des  » blogueurs  » ou, dans certains cas, des  » tweeters stars  » ou des  » YouTube Celebs « , selon leurs propres termes.
  2. Les influenceurs des stars ne voient pas la nécessité d’être sur cette plateforme. Il n’y a pas de point de douleur à résoudre pour eux.

Qu’est-ce que vous partageriez avec votre client et lui offririez-vous en guise de suggestion ?

Fait intéressant, l’étude a été faite et deux types d’utilisateurs ont été découverts et ils ont immédiatement donné des éléments étonnamment perspicaces et des points de douleur évidents (après la recherche).

  1. Les Beauty Bloggers – ils n’aimaient pas la partie qui venait avec la recherche de paiements. Tout le processus de négociation des paiements sur le blog, de facturation, de suivi des paiements, etc. était fatigant, ennuyeux ou  » pas très utile  » dans leur temps.
  2. Les blogueurs techniques à temps partiel qui allaient à l’université – étaient avides de gloire et d’argent. Tout lien avec une certaine marque, sera une grande chose pour leur portefeuille.

Au cours de ce processus, les applications mobiles utilisées par les deux types de persona mentionnés ci-dessus ont été notées, ce qui a grandement contribué à la rédaction des bases du langage visuel de la plate-forme.

Comment rédiger des User Personas

C’est comme la création volontaire d’un profil de réseau social d’un ami que vous seul connaissez, mais à des fins plus raisonnables, bien sûr.

Une autre façon intéressante de rédiger des User Personas est d’écrire une fiction !

Imaginez-vous comme un auteur de roman, tentant une histoire fictive. L’histoire ne parle PAS de vous en tant que protagoniste. Et pourtant, l’histoire a besoin d’un protagoniste.

Qui est le Protagoniste ? Quels sont leurs antécédents, leur style de vie, leur personnalité et leurs aspirations ? Qui sont les partisans du protagoniste ? Pensez aux personnages secondaires ! Quelle est leur relation avec le protagoniste ?

La recherche est l’étape initiale, et peut-être aussi importante que l’exercice de rédaction de User Persona lui-même. Bien qu’il s’agisse d’une pratique acceptable, le fait de ne travailler qu’avec des hypothèses est une prémisse plus faible pour les Personas.

Les interviews et les enquêtes font partie des exercices « donnés » pour recueillir suffisamment d’idées et d’informations pour rédiger ces protagonistes fictifs et leurs partisans. Mais le meilleur exercice est l’observation ! Dans le scénario de recherche sur les UX, c’est aussi connu sous le nom de Shadowing. Et c’est en général le travail d’un ethnographe.

Assurez-vous d’avoir suffisamment de matériel pour rédiger des questions pertinentes pour la recherche, également connues sous le nom d’interaction personnelle de l’utilisateur. Vous pouvez commencer par une vérification des antécédents de base.

Combien de fois un utilisateur va chez le dentiste, peut ne pas vraiment être pertinent pour les users persona d’une application de chat. Bien qu’il puisse s’agir d’une question potentielle pour la recherche d’un produit numérique lié à la santé.

5 étapes rapides pour créer de la pertinence pour les interactions User Persona

  • Notez les principales intentions du produit
  • Rédiger les énoncés de problème du produit
  • Redéfinir les intentions et les déclarations
  • Créez des questions en vous basant sur le No. 3
  • Reformuler les questions de 3 ou 4 façons différentes

Comment rédiger les questions d’interaction

Formuler des questions plus ouvertes
Veuillez expliquer votre expérience la dernière fois que vous avez appelé un taxi à l’aide d’une application mobile.

Ne menez pas les questions (n’influencez pas)
Quel est votre niveau de frustration lorsque l’application plante ?

Définir plusieurs façons de formuler la même question pour obtenir une réponse pertinente
i.e. Pourquoi faites-vous des achats en ligne ? peut également être demandé: Quels sont certains des articles que vous ne pouvez pas imaginer acheter en ligne ?

Évitez les questions spéculatives.
i.e. Comment vous sentiriez-vous si votre application préférée plante quand vous en avez le plus besoin ?

Voici un modèle :

Sparklin

2 commentaires sur “Qu’est-ce qu’un User Persona et en quoi est-il pertinent pour l’UX ?”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.