Nos besoins florissants

« La grande prédiction pour le siècle à venir est que d’énormes opportunités s’ouvriront pour les entreprises qui pourront habilement répondre à nos besoins florissants. La technologie, la richesse des nations et l’évolution des goûts du public rendront cela très probable. Un grand nombre des entreprises de plusieurs milliards de dollars de l’avenir seront celles qui se concentreront sur la satisfaction de besoins florissants : notre besoin de connaissance de soi autour de l’amour, notre désir d’une vie sociale satisfaisante, ou notre besoin de résilience. Des bouts du secteur technologique grignotent déjà à la frontière entre le confort et les besoins florissants, une tendance favorisée par le développement prochain de l’intelligence émotionnelle artificielle. C’est cela, plutôt que les économies des pays en développement, qui constituent les véritables « marchés émergents » de l’avenir. »

Business and the Ladder of Needs

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.