Publicités

Archives quotidiennes : 21 février 2019

C’est étonnant de penser qu’il n’y a pas si longtemps, le téléphone était une technologie assez nouvelle pour que des livres soient publiés pour vous aider à maîtriser cette étrange nouvelle méthode de communication. Flashback a déniché cette petite pépite, qui donne une étrange résonance à notre consommation actuelle du téléphone (faut-il sortir un livre sur comment se faire des amis sur les réseaux sociaux, accompagné du dictionnaire d’emoji et autres stickers qu’on doit, ou pas utiliser ?)… Ces nouveaux téléphones sont tellement déroutants ! Je suis sûr que nous regarderons les guides Internet d’aujourd’hui avec la même curiosité – comment quelqu’un pourrait-il avoir besoin d’un guide pour quelque chose d’aussi banal ? Le livre How to Make Friends by the Telephone a été publié dans les années 1940 et commence par une brève introduction, puis c’est parti pour le guide pas à pas qui frôle le fanatique. L’Intro :…

Lire la suite

Publicités

La compagnie de tabac Doral a utilisé la même stratégie publicitaire de base que Twinkies : des bandes dessinées humoristiques et colorées d’une pleine page. CIGARETTES DORAL On ne s’en sortirait jamais avec ce genre de choses aujourd’hui. Toute allusion que l’annonce de cigarette est commercialisée auprès des mineurs est strictement verboten aux États-Unis. Mais au début des années soixante-dix, c’était déjà le « jeu ». La compagnie de tabac Doral a utilisé la même stratégie publicitaire de base que Twinkies : des bandes dessinées humoristiques et colorées d’une pleine page. Pour empirer les choses, ils ont fait parler le paquet de cigarettes. « Goûte-moi ! » ça dirait…. drôle qu’il n’ait jamais dit « Fume-moi ! » Quelques observations. A noter la façon dont ils mettent le mot « goudron » entre guillemets comme si ce n’était pas du vrai goudron. Deuxièmement, voulez-vous vraiment un « système de filtrage pour lequel vous auriez besoin d’un scientifique pour l’expliquer »…

Lire la suite

Au cours de l’année écoulée, Facebook, Google et Twitter ont fait l’objet de pressions croissantes pour expliquer comment les mauvais acteurs exploitent leurs plateformes. Le catalyseur de ce soi-disant « coup de fouet technologique » a été la révélation l’été dernier que des agents du gouvernement russe se sont engagés dans des opérations de désinformation en utilisant ces services pour influencer les campagnes présidentielles de 2016. L’enquête sur l’opération russe a levé le rideau sur un marché Internet moderne qui permet une désinformation généralisée sur les canaux en ligne. Des publicités numériques douteuses, des robots de médias sociaux et des mèmes Internet viraux véhiculant des messages toxiques ont fait la une des journaux. Mais nous n’avons fait que commencer à gratter la surface d’un écosystème beaucoup plus vaste de technologies de publicité et de marketing numériques. Pour vraiment s’attaquer au spectre des futures interventions néfastes dans le processus politique américain, nous devons…

Lire la suite

3/3
%d blogueurs aiment cette page :