Le projet VAC-Bibliothèque apporte les traditions rurales vietnamiennes à la ville pour rendre la vie urbaine plus durable et pour créer un environnement parfait pour les loisirs et l’éducation des enfants.

VAC représente les mots vietnamiens vườn (jardin), ao (étang) et chuồng (cage) qui reflètent la combinaison traditionnelle de l’horticulture (jardinage), de l’aquaculture et de l’élevage au Vietnam. VAC a été à la base des modes de vie ruraux, mais il est maintenant utilisé comme pierre angulaire d’un mode de vie durable dans la ville.

Farming Architects a intégré avec succès des éléments d’horticulture, d’aquaculture et d’élevage dans son projet de bibliothèque ouverte urbaine. Au fur et à mesure que ces éléments s’épanouissent en plein air, la bibliothèque est installée dans un espace extérieur afin d’utiliser efficacement toute l’énergie disponible provenant de la terre, de l’air, de l’eau et des ressources énergétiques solaires.

Bien que tous les projets de Farming Architects soient conçus pour utiliser efficacement les ressources naturelles et encourager la variété des différents types de plantes et d’animaux dans l’environnement urbain, Koi Café à Hanoi a été leur premier projet qui a utilisé VAC comme approche principale. Il s’agissait d’une ambition clé de re-concevoir l’espace urbain pour en faire un système totalement autosuffisant.

Au cœur de la conception de VAC se trouve un système aquaponique. En combinant l’élevage d’animaux aquatiques et la culture de plantes, il permet à l’eau qui circule de l’étang à poissons de fournir des nutriments aux plantes. Dans la bibliothèque, le système est soutenu par des pompes qui aident à fournir l’eau aux légumes et à filtrer l’eau jusqu’à l’étang. Tout comme l’électricité pour l’éclairage, les pompes tirent leur énergie de panneaux solaires.

Le projet ne manque pas non plus d’engagement communautaire. Les enfants de la région et d’ailleurs peuvent utiliser la bibliothèque non seulement pour lire des livres et en apprendre davantage sur la vie écologique, mais aussi pour en faire partie en jouant avec la structure personnalisable. La bibliothèque de VAC initie les enfants de la ville à la nature. Ils apprennent que les poissons koï ne sont pas seulement des animaux de compagnie, mais qu’ils font aussi partie d’un cycle naturel plus vaste, avec les poulets et les plantes, qui sont tous présents dans cet écosystème unique et extérieur de la bibliothèque.

Avec l’augmentation de la gentrification rurale et l’éloignement des centres-villes surpeuplés et pollués vers des zones rurales vertes et calmes, cette bibliothèque a un effet contraire. Faire passer les pratiques rurales traditionnelles de la campagne à la ville afin de rendre la vie en ville plus durable semble être une nouvelle notion importante, car la prise de conscience et le besoin d’une vie équilibrée et plus verte se font de plus en plus sentir dans les zones urbaines.

PopUpCity

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.