La sculptrice britannique Emma Taylor s’approvisionne en livres anciens auprès d’associations caritatives et de magasins d’antiquités et leur donne une deuxième histoire. Taylor utilise des matériaux simples – de la colle, du papier et des ciseaux – pour sculpter des façades architecturales, des animaux vivants et des arbres feuillus à partir de titres autrement inutilisés. Chaque scène s’inspire du contenu écrit du livre, avec une scène de jardin qui émerge de l’Introduction à la botanique et des maisons italiennes construites à partir de L’Histoire de Venise.

L’artiste partage sur son site Web qu’elle sculpte et sculpte des livres depuis plusieurs années, et a exposé ses créations à Cambridge, Londres et Hong Kong. Taylor a récemment ouvert une boutique Etsy avec quelques unes de ses œuvres d’art sur papier, et partage des mises à jour sur ses nouvelles œuvres sur Twitter.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.