Les bijoux pourraient être les futurs implants et contraceptifs

Mis au point par des chercheurs du Georgia Institute of Technology, un tout petit patch pourrait changer l’avenir de la contraception. Potentiellement en remplacement des options traditionnelles de contraception (pilules, DIU et implants), le petit patch contraceptif administrera les contraceptifs par un contact cutané constant et pourra donc être fixé aux accessoires – des boucles d’oreilles au dos d’une montre.

L’ingénieur Mark Prausnitz dit : « Plus il y a d’options contraceptives disponibles, plus il est probable que les besoins individuels des femmes pourront être satisfaits ».

En savoir plus sur le concept sur Dezeen.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.