La parfaite petite robe noire se décline maintenant en 99 tailles différentes

La marque de mode Laws of Motion revisite les tailles de vêtements traditionnels, offrant 99 microtailles pour mieux s’adapter à chaque corps. Et ça commentce avec une seule robe fourreau.

Si vous tombez amoureux d’une robe noire dans un grand magasin, elle sera probablement disponible en 9 tailles, entre 0 et 16. Si votre torse est trop long ou si votre poitrine est trop grosse pour se glisser dans l’une de ces options, tant pis. Choisissez une autre robe.

Une startup appelée Laws of Motion, qui se lance aujourd’hui, veut refondre totalement ce modèle traditionnel de dimensionnement. « La taille de la mode est dépassée et n’a pas eu de réelle mise à jour depuis des décennies « , déclare Carly Bigi, fondatrice et PDG de Laws of Motion. « Mon but était d’utiliser la science des données pour créer des vêtements pour femmes parfaitement ajustés à l’échelle. »

Depuis des années, l’industrie de la mode aborde la mesure de la même façon. Une marque créera un modèle basé sur le corps d’une femme, connu sous le nom de modèle d’ajustement, puis la taille de haut en bas d’un centimètre pour créer des tailles plus grandes ou plus petites. Comme il est coûteux pour les marques d’acheter des stocks dans un large éventail de tailles, la plupart des marques créent moins d’une douzaine d’options de taille, puis s’attendent à ce que le client trouve celle qui se rapproche le plus de sa silhouette. « Le système fonctionne très bien s’il vous arrive d’avoir les proportions exactes du modèle d’ajustement « , dit Bigi. « Mais la plupart des femmes ne le font pas. »

Au cours des dernières années, il y a eu un certain mouvement vers un dimensionnement inclusif. Des marques comme Universal Standard, Good American et Christian Siriano fabriquent aujourd’hui des vêtements haut de gamme bien conçus qui s’étendent sur un plus large éventail de tailles, parfois aussi larges que 00 à 40. Mais ce qui distingue Laws of Motion, c’est qu’il va au-delà de la simple création de la même robe dans une gamme de tailles – de 00 à 22. Il prend également en compte des variations moins importantes dans la forme du corps, y compris les tour de taille et de poitrine.

COMMENT ÇA MARCHE

Laws of Motion a recueilli un million de points de données auprès de 10 000 femmes pour mieux comprendre les variations de taille et de forme de leur corps. Il offre maintenant 99 tailles qui conviennent aux femmes du 00 au 24. Au sein d’une marque typique, je choisirais une robe en taille 6 ou 8. Mais chez Laws of Motion, il y aurait 8 microtailles différentes à l’intérieur de la taille six, ce qui me permettrait d’avoir un ajustement beaucoup plus personnalisé. Par exemple, l’algorithme peut évaluer que j’ai besoin d’une largeur d’épaule plus petite ou d’un buste plus grand que pour une taille traditionnelle de six. « Je m’intéresse à la multi-variabilité du corps des femmes, comme l’impact de la longueur du bras d’une femme sur la largeur de ses épaules « , explique Bigi, dont les deux premières recrues étaient des informaticiennes, plutôt que des stylistes. « Nous considérons l’inclusivité non seulement comme le nombre de tailles, mais aussi comme les formes dans ces tailles. »

Laws of Motion débute avec un seul produit, une robe fourreau à 195 $ qui se décline en trois couleurs : marine, noir et rouge. Mais le plan est de sortir un flux régulier d’autres vêtements qui s’appuieront sur les données recueillies à partir de cet équipement pilote. Bigi a voulu se lancer avec une gaine parce que c’est une silhouette polyvalente qui est un élément de base dans de nombreuses armoires pour femmes. Mais c’est aussi une robe difficile à trouver : Idéalement, elle devrait épouser les courbes du corps, sans être trop serrée. « Nous avons pensé que si nous pouvions créer une robe fourreau parfaitement ajustée, nous pourrions prendre n’importe quoi d’autre dans le placard d’une femme,  » dit Bigi.


FABRICATION SUR DEMANDE

En plus de son modèle de taille unique, Laws of Motion se distingue par son efficacité de fabrication. Bigi souligne qu’il serait impossible pour la marque de tenir des stocks dans une telle gamme de tailles. Il y a deux ans, après avoir obtenu son diplôme de la Columbia Business School, Bigi a levé un million de dollars qu’elle a utilisé pour construire un système de fabrication entièrement automatisé et à la demande dans une usine de Brooklyn. Dès qu’un client passe une commande sur le site web, un fichier numérique avec les détails de ses mesures est envoyé à l’usine, où le tissu est coupé au laser, cousu à la machine en exactement 10 minutes à plat. Il est ensuite expédié au client, qui le recevra dans les jours qui suivent. Cette approche a l’avantage supplémentaire d’être meilleure pour l’environnement parce qu’elle signifie qu’il n’y a pas de stocks invendus, ce qui contribue énormément aux déchets dans l’industrie de la mode.

Bien que de nombreux consommateurs soient insatisfaits de l’approche actuelle de la mode en matière de mesure, c’est néanmoins un système auquel ils se sont habitués. Bigi s’est rendu compte qu’il serait difficile d’initier les femmes à une toute nouvelle approche de la taille, et elle a donc essayé de simplifier le processus autant que possible. Sur le site Web, les clients commencent par répondre à une liste de questions simples qui devraient prendre moins d’une minute. Les questions portent sur la taille, le poids, l’âge, l’origine ethnique, le soutien-gorge et la taille du jean. Lorsque vous avez terminé, l’information est sauvegardée dans le système et correspond à l’une des 99 tailles différentes de la marque.

LE FIT

La journaliste de Fastcompany a testé tout le processus une semaine avant le lancement de Laws of Motion : « lorsque j’ai répondu aux questions, la marque m’a donné un petit aperçu de ma microtaille pour la robe fourreau. Comparé à une robe typique prête à porter, Laws of Motion créerait une robe avec un buste plus ajusté, tout en offrant plus d’espace à la taille et aux hanches.


Tout au long du processus, je n’ai jamais été informé de ma taille spécifique dans le tableau des tailles de Laws of Motion. Après avoir répondu au quiz, ma taille a été identifiée comme étant « la taille d’Elizabeth« . Bigi explique que la taille est en fait très compliquée et qu’elle ne voulait pas noyer les clients dans trop de détails ». Votre taille peut varier en fonction du vêtement en question. Une fois que Laws of Motion crée un pantalon, par exemple, votre taille de robe peut ne pas être la même que celle de votre pantalon. Autrement dit, après avoir passé sa vie à penser qu’on faisait une taille 6 ou 8, c’est presque compliqué de se fier à une taille « inconnue » : il n’y a plus de repères (repères avec lesquels jouent les Zara et autres marques pour que toutes les femmes puissent s' »évaluer » en fonction du 36).
Mais à la fin, ça n’avait pas d’importance, puisque la robe convenait parfaitement. « Quand je l’ai essayée, elle semblait mieux adaptée à mon corps qu’une robe fourreau typique. C’était très proche d’une robe sur mesure que vous pourriez vous procurer chez un tailleur. »

Avec ce nouveau modèle de taille et système de fabrication, Bigi dit que la marque développe une gamme d’autres vêtements qui seront modernes et reprendront les silhouettes classiques. (Pensez : jeans, chemises oxford et costumes.) Bigi dit qu’il faudra du temps pour comprendre comment les 99 tailles fonctionneront dans ces autres vêtements, puisque l’équipe devra considérer comment toutes les variations du corps des femmes influencent l’ajustement dans ces silhouettes. Pour l’instant, les clientes peuvent voir comment elles se sentent dans la robe fourreau de la marque. C’est affiché sur le site Web de Laws of Motion aujourd’hui.

J’ai fait le test, et je serai une Alpha Dress :

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.