Les clubs de sport de luxe ne sont pas seulement trop chers. Ils nous rendent encore plus mal

Quand il s’agit de faire de l’exercice, plus le gymnase est chic, plus vous pourriez vous sentir mal après.

Si vous voulez devenir plus fort et vous sentir mieux après l’exercice – ce qui est important car cela vous encourage à continuer à faire de l’exercice – vous n’avez pas besoin d’un club sophistiqué, c’est ce que démontrent de récentes études.

Des études antérieures ont montré qu’un environnement hospitalier agréable, avec de grandes fenêtres donnant sur la nature, peut accélérer le rétablissement d’un patient, et Eva Ross a voulu donc savoir s’il en était de même pour les salles de thérapie par l’exercice.

Pour cette étude, ils ont assigné au hasard deux groupes de personnes, âgées de 35 ans ou plus et souffrant de douleurs à la hanche ou au genou, à l’une des deux salles de training.

Un groupe (42 personnes) s’est entraîné dans une salle moderne avec vue sur la nature, beaucoup de soleil et de l’équipement de gym à la fine pointe de la technologie. L’autre groupe (40 personnes) a été envoyé pour faire de l’exercice dans une pièce épurée et sans ornements, au sous-sol d’un immeuble des années 1970 (ce qui est presque le cas de ma salle de sport à moi).

Un physiothérapeute supervisait les deux groupes, et le physiothérapeute et les participants ne connaissaient pas le but de l’étude. Dans le jargon, l’étude était « à double insu ».

À titre de comparaison, il y avait aussi un troisième groupe de participants qui ont été inscrits sur une liste d’attente et qui n’ont fait aucun exercice pendant les huit semaines que durait l’étude.

Ils ont demandé aux participants de faire état de leur amélioration globale, du soulagement de la douleur et de l’amélioration fonctionnelle. Ils ont testé leur capacité aérobique, leur force musculaire et leur vitesse de marche avant et après les huit semaines. Ils ont également interviewé certains des participants afin de mieux comprendre leur expérience de l’exercice dans les deux salles différentes.

Il y avait beaucoup de secret autour de l’analyse des résultats pour éviter que les chercheurs n’influencent les résultats avec leurs croyances. Par exemple, les groupes ont été étiquetés A et B dans les analyses de données, et l’interprétation des résultats a fait l’objet d’un accord écrit avant de révéler quel groupe s’était entraîné dans quelle salle.

Les deux groupes se sont améliorés, mais un groupe a déclaré se sentir mieux, dans l’ensemble, avec plus de soulagement de la douleur et une plus grande amélioration de la fonction. Cependant, il n’y avait aucune différence entre les groupes en ce qui concerne la capacité aérobique, la force musculaire et la vitesse de marche.

Le troisième groupe de 21 personnes, qui a attendu, ne s’est amélioré dans aucune des mesures prises.

Résultats inattendus

Lorsque les groupes ont été révélés, il est devenu évident que le groupe qui faisait de l’exercice dans l’ancienne salle au sous-sol s’est amélioré davantage lorsqu’on leur a demandé : Par rapport au moment où vous avez participé à l’étude, quels sont vos problèmes de douleurs aux genoux et aux hanches maintenant ? C’était contraire à ce à qu’ils attendaient.

Ils ont interviewé certains des participants et leur ont montré des photos des deux salles pour susciter une discussion sur leurs impressions. Les personnes qui faisaient de l’exercice dans la vieille salle ne percevaient pas négativement l’apparence vieillie. Ils se sont sentis à l’aise dans leur environnement et ont exprimé leur nostalgie parce que cela leur rappelait le gymnase de leur ancienne école. Ils se sentaient aussi plus unis dans la fraternité – ils y étaient ensemble et travaillaient en équipe pour atteindre leurs objectifs.

Dans la nouvelle salle, les grandes fenêtres étaient des distractions et les participants ont dit qu’ils ne se sentaient pas membres d’une équipe. Les grands miroirs muraux de la nouvelle pièce n’étaient pas appréciés non plus. Les participants ont dit qu’ils n’aimaient pas l’apparence de leurs jambes non entraînées et de leur corps souvent en surpoids.

Donc, si vous songez à commencer à faire de l’exercice, prenez votre temps et trouvez un environnement d’exercice qui vous convient, ou joignez-vous à un groupe où vous avez des objectifs similaires. Si vous pouvez vous joindre à un groupe et faire de l’exercice dans un environnement que vous aimez vraiment, vous augmenterez vos chances de vous mettre en forme et de vous sentir mieux. Et, comme le montre notre étude, lorsqu’il s’agit de faire de l’exercice, il n’est pas nécessaire qu’il soit super luxe.

Ewa M Roos est professeur de santé musculaire et articulaire à l’Université du Danemark du Sud.
Cet article publié sur The Conversation.

Fastcompany

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.