Les scènes miniatures de Slinkachu : commentaire sur la culture de consommation

Depuis 13 ans, le miniaturiste engagé Slinkachu crée des scènes à peine perceptibles à découvrir par des passants peu méfiants. L’artiste londonien utilise de minuscules mannequins dont la taille minuscule crée des scénarios humoristiques et provocateurs. Slinkachu commente souvent l’actualité et les dynamiques sociales dans son travail. Une installation du Musée des Beaux-Arts de Gand présente un sac à main posé nonchalamment sur un banc de galerie, qui s’avère être une méta-galerie. À l’intérieur du sac à main, de petits personnages admirent des symboles glorifiés de la culture de consommation, comme des cartes de crédit encadrées et des sculptures de rouge à lèvres.

Le travail de Slinkachu est exposé jusqu’au 22 juin 2019 lors d’une exposition en duo avec Jaune à Thinkspace à Culver City, en Californie. Vous pouvez en voir plus depuis Slinkachu sur Instagram, où l’artiste partage souvent des vidéos qui aident à contextualiser l’échelle de ses installations.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.