Le Canada prévoit éliminer progressivement les plastiques à usage unique d’ici 2021. Le Premier ministre Justin Trudeau a annoncé aujourd’hui que son gouvernement s’inspire de l’Union européenne et espère interdire les sacs, pailles et couverts en plastique à usage unique au Canada dès 2021.

Selon M. Trudeau, le gouvernement canadien utilise « une approche scientifique » pour déterminer quels sont les « plastiques à usage unique dangereux » qui seront éliminés, selon CBC News. Cependant, une source gouvernementale a déclaré à la chaîne d’information canadienne que des articles comme des tampons de coton en plastique, des touillettes à boissons, des assiettes et des bâtonnets sont sur le point d’être supprimés, ainsi que des contenants et des tasses de restauration rapide en polystyrène ou en styrofoam.

Comme le rapporte la BBC, environ 3 millions de tonnes de déchets plastiques sont jetés chaque année au Canada et actuellement moins de 10 % du plastique utilisé au Canada est recyclé, et Trudeau a dévoilé un plan pour augmenter ce taux en obligeant les entreprises qui fabriquent ou vendent des produits en plastique à nettoyer après elles et à assumer la responsabilité du recyclage du plastique qu’elles pompent dans la planète. « Qu’il s’agisse de bouteilles de plastique ou de téléphones cellulaires, ce sera aux entreprises d’assumer la responsabilité des plastiques qu’elles fabriquent et mettent au monde, a dit M. Trudeau, selon la CBC.

Les critiques du Parti conservateur du Canada ont dit à CBC/Radio-Canada que l’interdiction du plastique de Trudeau n’est pas un plan, qu’elle manque de détails et qu’elle n’est qu’une  » prise de bec  » de Trudeau. Espérons qu’il s’agit de pailles réutilisables, car le monde a besoin de toute l’aide possible pour lutter contre la pollution plastique. Jusqu’à présent, 127 pays se sont engagés à réduire les plastiques à usage unique et, espérons-le, le Canada se classera au 128e rang.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.